Publié le: 02/12/2022 @ 18:44:00: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationLes robots sont pratiques : ils aspirent les sols dans les maisons, construisent des voitures dans les usines et criblent les criminels avec des balles. Attendez, ce dernier n'est-il pas un film ? Oui, chers lecteurs, c'est vrai. Quoi qu'il en soit, car à San Francisco, la police est désormais autorisée à armer des robots. Nous faisons bien sûr allusion au classique de la science-fiction Robocop : en 1987, Paul Verhoeven a montré un scénario futuriste dystopique dans lequel un policier mort obtient une seconde vie en tant que cyborg et assure la loi et l'ordre à Detroit à l'avenir - avec des méthodes plutôt brutales. Dans le département de police de San Francisco (SFPD), il y a apparemment de nombreux fans du film. Parce qu'il y a quelques jours, une proposition a fait sensation : L'exécutif de la métropole de la côte ouest voulait obtenir de l'administration municipale le droit d'utiliser des robots à force meurtrière en cas d'urgence. Et ce vœu a effectivement été exaucé.

Comme le rapporte l'agence de presse Associated Press (AP), la candidature du SFPD a maintenant été approuvée, l'organe responsable votant pour la proposition à une majorité de huit contre trois. Cela a attiré les critiques des groupes de défense des droits civiques, qui craignent que cela ne conduise à une nouvelle militarisation de la police, qui est déjà trop agressive envers les communautés pauvres et minoritaires. Les partisans de la mesure sur le panel ont surtout évoqué les conditions-cadres : la superviseure Connie Cha a par exemple déclaré que si elle comprend parfaitement les inquiétudes, « la loi de l'État nous oblige à approuver l'utilisation de ces appareils. et ce n'est certainement pas une discussion facile." La police, quant à elle, souligne qu'elle n'a actuellement ni robots armés ni projet d'en armer. On voudrait toutefois se réserver le droit "d'utiliser des robots équipés de charges explosives 'pour contacter, neutraliser ou désorienter des suspects violents, armés ou dangereux' lorsque des vies sont en jeu", selon une porte-parole du SFPD. "Les robots équipés de cette manière ne seraient utilisés que dans des circonstances extrêmes pour sauver ou empêcher d'autres vies humaines innocentes."
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?