Bavardages  » Le niveau de chômage
Catégorie :  
Rappel du message précédent
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 17:46:31,
Par gizmo
Il y a aussi un problème qui n'a pas encore été évoqué : l'écart trop faible entre l'indemnité de chômage et le salaire :sad:

S'ils augmentaient (suffisamment) les salaires, il n'y aurait plus de problème :dawadanse:


Faux probleme. Ce qui manque vraiment pour faire la difference entre chomeur et travailleur, c'est la valorisation morale et sociale du travaileur.

Actuellement les fonctionnaires sont vus comme des faineants, les independants comme des arnaqueurs du fisc, et pour les employes prives, cela va du mouton au parvenu.

Avec une vision tellement positive du travail, comment inciter positivement les gens a chercher du travail?
Concept vivant.


Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 18:20:32,
Par zion

S'ils augmentaient (suffisamment) les salaires, il n'y aurait plus de problème :dawadanse:


Bien sûr, augmentons les coûts des travailleurs, pour qu'on ferme nos usines, qu'on délocalise, et qu'on augmente le prix des produits finis, et que du coup on augmente les salaires qui ... ah mais c'est l'inflation :itm:

Pour augmenter le salaire on doit réduire les charges, pas les salaires, augmenter les coûts des employés pour le moment chez nous c'est se tirer une balle dans la jambe qui a déjà la gangrène :kiki:

La solution de gizmo est pas mal, mais changer les mentalités c'est pas évident du tout.

Et au final, on va préférer passer notre temps sur du communautaire ...
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 18:29:24,
Par H2G2
La majorité des commentaires que je peux lire dans ce topic semblent tenir pour acquis que les chômeurs sont (trop) satisfaits de leur sort et donc peu enclins à chercher du travail :roll:
Si c'était vrai il suffirait de donner un solide coup de barre à droite et de durcir la politique sociale pour que ça s'arrange...
Je n'ai pas l'impression que les sociétés moins solidaires sont plus épargnées par le chômage. Vous me faites un peu l'effet de privilégiés qui aiment à penser que ceux qui n'ont pas votre chance ne la méritent simplement pas :ohwell:

Edtih: je ne fais pas dans l'angélisme, faut pas croire :oh: Je sais pertinemment qu'il y a des profiteurs, bien sûr, mais croire que le problème se résume à ça ou même qu'en réglant ça, on pourra constater une amélioration qui ne soit pas marginale, ça me paraît un peu naïf...

Dernière édition: 02/10/2009 @ 18:37:54
« Nul n'éprouvette en son pays. » (Louise Brown)
Twitter:  Quand le besoin est pressant, tous les lieux sont propices.
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 18:41:13,
Par zion
Je n'ai pas l'impression que les sociétés moins solidaires sont plus épargnées par le chômage. Vous me faites un peu l'effet de privilégiés qui aiment à penser que ceux qui n'ont pas votre chance ne la méritent simplement pas :ohwell:


Bon on échange alors? :oh:
Parce que si tu trouves ça une chance de bosser comme indépendant quand tu commences (et je t'assure j'ai commencé comme ça) avec parfois aucun contrat pendant des mois et de devoir gratter les fonds de tiroir pour payer ces fameuses "lois sociales" qui sont tout sauf sociales quand t'as pas un franc en poche pour te payer à bouffer...

Alors qu'à la même saison des amis qui avaient fait le même choix que moi, c'est à dire développer un produit pour espérer en vivre ont délibérément choisi le chomage pour recevoir un petit salaire, développer leur produit dans leur coin, et se rendre compte après 3 ou 4 années de n'importe quoi que de toute façon ils avaient pas la fibre et qu'ils allaient être employés, tout compte fait?

Ou une autre amie qui te sort que t'as bossé 1 an alors que comme t'es fatigué t'as bien le droit d'aller au chomage 1 an pour te reposer.

Ou une autre qui comme son affaire fonctionne pas bien s'arrange pour se faire licencier pour avoir le chomage et revenir bosser en black.

Ou une autre qui se fait licencié parce qu'elle l'a demandé ( :kiki: ) pour pouvoir rester chez elle mais qui râle de ne recevoir qu'un chomage de mi temps alors qu'elle bossait... qu'un mi temps. Mais qui pour rien au monde veut bosser alors qu'elle est payée chez elle.

Ou le mec qui a rencontré une copine en Belgique, que tu vois pour la première fois et qui te demande comment c'est le chomage en Belgique par rapport à la France... et qui le lendemain a été faire sa valise pour déménager chez nous pour... pointer :kiki:

Ou... (j'en ai encore, c'est que du vécu, c'est triste :sweat: )

J'ai été ultra modéré sur mes propos, mais de toute ma petite vie je n'ai jamais cotoyé qu'une seule personne qui s'est retrouvée au chomage contre sa volonté, et qui après plusieurs mois en déprimait tellement qu'elle était prête à faire n'importe quoi pour sortir du chomage.

Alors oui, il y a des cas, oui le chomage est indispensable, oui notre système social est vraiment bien de proposer une aide à des gens dans un moment de crise mais non je ne le trouve pas parfait, non je n'accepte pas les abus qu'on doit payer alors qu'ils pourraient renforcer la compétitivité de notre économie au profit de tous, et non je n'accepte pas qu'on refuse un job après un certain moment d'inactivité même si il n'est pas dans son secteur.

Mais le chomage est nécessaire, oui, et oui je veux une société solidaire, mais pas un assistanat, une société qui aide son chomeur à trouver un emploi, à se former, à chercher, à s'améliorer, qui encourage à entreprendre (comme le droit au retour au chomage dans les X années, je félicite ce truc), mais pas qui félicite l'oisiveté.

</coup de gueule :oh: >

Dernière édition: 02/10/2009 @ 18:43:04
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 20:40:49,
Par rfr
Euh ... moi je pense qu'H2G2 a raison ... On est TOUS des privilégié ici! euh Zion, ce n'est pas toi qui a eu la chance d'avoir un papa et une maman qui ont eu la possibilité de t'aider pendant que tu construisais ta société (et par ailleurs te fournir le gîte et le couvert)? Qu'aurais-tu fais si tu n'avais pas eu cette opportunité?

Je pense qu'on est bien trop éloigné du monde des demandeurs d'emplois que pour se permettre de donner des leçons.

Des profiteurs, on en connait tous, mais tu peux en dire ce que tu veux, c'est de l'anecdote, pas de la statistique.

Et je répète qu'une société qui aime profiter des éléments qui rapportent doit avoir l'honnêteté de s'occuper des "pires" ... fûssent-ils glandeurs, profiteurs, chômeurs, délinquants ou n'importe quoi.
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 20:50:30,
Par zion
Euh ... moi je pense qu'H2G2 a raison ... On est TOUS des privilégié ici! euh Zion, ce n'est pas toi qui a eu la chance d'avoir un papa et une maman qui ont eu la possibilité de t'aider pendant que tu construisais ta société (et par ailleurs te fournir le gîte et le couvert)? Qu'aurais-tu fais si tu n'avais pas eu cette opportunité?


Je n'ai aucune hésitation la dessus, j'aurais bossé à mi temps ou full time tout en construisant le tout à côté. Mais je suis sûr que peu de gens auraient voulu faire les sacrifices que j'ai consenti pour débuter ma carrière, en sortant de ma promotion à 99% tout le monde est parti dans un boulot pèpère, certains avec bagnole société, etc, etc...

Enfin je me plains pas, je referais les mêmes choix, mais je n'estime pas avoir une place de privilégié dans le monde du travail, j'ai fait ma place en suant. Mais bref, c'est pas mon histoire le topic :ddr555:

Je pense qu'on est bien trop éloigné du monde des demandeurs d'emplois que pour se permettre de donner des leçons.


Je ne viens pas d'un milieu favorisé, mes parents le sont eux aussi à la sueur de leur front. Mais ma famille est une famille ouvrière, je ne suis pas né dans les faubourgs de Waterloo en roulant en 4x4 et je ne me sens pas éloigné de la position de demander d'emploi comme tu dis :spamafote:

Il y a une autre partie du débat qu'on a pas abordé, mais il y a un manque cruel de formation pour certains chômeurs, l'éducation est certainement une, si pas la, clé du problème. Et même si notre système n'est pas parfait, on a des bourses et les études sont quasi gratuites (si on compare aux pays anglo saxons on est quand même de loin moins cher). Alors, que faire pour améliorer la formation de ces gens? :oh:
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:08:51,
Par rfr
Tu vois, tu fais l'amalgame entre milieu défavorisé et milieu ouvrier (ou pas favorisé). Je peux te dire que tu es loin du compte ... Parce qu'un milieu pas nécessaire "favorisé" n'est pas égal à milieu défavorisé.

Tu veux que je te parle d'une petite famille de 3 gosses dont le père ne peut plus approcher la mère parce que celui-ci tapait dessus et dont cette dernière vient juste de déménager à la prison de Forêt pour des faits divers et varier?

Alors, à combien estimes-tu les chances de ces 3 enfants de devenir des self-made patron de société?

Tes parents étaient peut-être du milieu ouvrier, mais ils ne t'ont jamais tapé dessus, tu n'as jamais crevé de faim, et on ne ta pas obligé à piquer dans les magasins pour nourrir tante Josephine ...

Ca c'est pour le coté "défavorisé" de ta prose...

Pour le reste, il ne faut pas voir le monde du travail comme un monde dual où il y a les gens qui veulent et ceux qui ne veulent pas.

Ton emploi ou ton non emploi dépend de tas de facteurs, dont essentiellement:

- tes capacités
- le milieu socio-économique

Prenons le cas des gens qui sortent des humanités et qui sont donc sans qualification. On en veut nul part, et crois-moi, ils zonent en nombre dans les marchés de l'emploi. Mais la réalité, c'est qu'on en a pas besoin. Est-ce tous leur faute s'ils sont trop cons pour faire des études mais pas assez habile de leur main pour faire un boulot manuel?

Non franchement, c'est du discours qui m'énerve ... Et la simplicité des arguments n'a d'égal que le fourvoyement dans lequel il s'égare.

Parce que pour avoir des enfants, je serais plutôt d'avis de supprimer les contrôles des chômeurs et d'allouer l'argent libéré afin de promouvoir un enseignement de qualité.
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:17:31,
Par zion

Tu veux que je te parle d'une petite famille de 3 gosses dont le père ne peut plus approcher la mère parce que celui-ci tapait dessus et dont cette dernière vient juste de déménager à la prison de Forêt pour des faits divers et varier?


Clairement, on ne se connait probablement pas assez personnellement, tu te plantes de plusieurs kilomètres d'où je viens :spamafote:
Je ne parle pas en génération N+1, mais N+2, et ta description de famille est bien rose :itm:

Mais bon si tous les chomeurs ont des parents qui leur tapent dessus, qu'ils ont tous crevé la faim, etc, etc... c'est qui qui caricature? :oh:
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:21:18,
Par rfr


Mais bon si tous les chomeurs ont des parents qui leur tapent dessus, qu'ils ont tous crevé la faim, etc, etc... c'est qui qui caricature? :oh:


Et celui qui ne garde de l'argumentation que ce qu'il arrange, il dit quoi :itm:
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:22:15,
Par zion


Et celui qui ne garde de l'argumentation que ce qu'il arrange, il dit quoi :itm:



Que l'hôpital se fout de la charité :ddr555:
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:24:02,
Par zion
M'enfin ça me fait rire que tu lies chômage à juste 2 causes.

Si c'était aussi simpliste comme problème, des solutions seraient appliquées partout il me semble :oh:
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:29:17,
Par rfr
Tiens, tant qu'on est dans les abus de bien sociaux, tu veux qu'on parle des enfants d'indépendants bourré de pognon qui volent les bourses d'études aux vrais pauvres? :oh:

Et si tu me dis qu'il ne faut pas généralisé ... :wink:
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:31:54,
Par zion
Tiens, tant qu'on est dans les abus de bien sociaux, tu veux qu'on parle des enfants d'indépendants bourré de pognon qui volent les bourses d'études aux vrais pauvres? :oh:


Parce qu'un indépendant est donc d'office un sale riche profiteur? :dawa:
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:38:10,
Par rfr


Parce qu'un indépendant est donc d'office un sale riche profiteur? :dawa:


Au moins dans la même proportions que les sales chômeurs profiteurs :itm:
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:39:18,
Par zion
Je vois qu'on a toujours autant de mal à communiquer tous les deux, je ne vois pas de ma part une quelconque généralisation de ce côté, mais si ça te fait plaisir de l'avoir lu, te gêne pas pour me jeter la pierre, même pas mal :ddr555:

Dernière édition: 02/10/2009 @ 21:39:37
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:46:53,
Par rfr
je ne vois pas de ma part une quelconque généralisation de ce côté, mais si ça te fait plaisir de l'avoir lu, te gêne pas pour me jeter la pierre, même pas mal :ddr555:


Je crois avoir lu un "le seul chômeur qui ..." (j'ai traduit dans ma petite tête par: "le seul chômeur qui aie grâce à mes yeux, ce que j'ai effectivement pris pour une petite tendance à la généralisation).

Puis le discours sur les chômeurs, c'est comme le discours des gens qui disent que les prisons sont des hôtels 4 étoiles ...

Et finalement, ce que je dis, c'est que quand on est dans notre situation, on ne se permet pas de faire des commentaires sur les chômeurs ou les difficultés du monde du travail dont on ne connait en réalité ... pas grand chose.

Dernière édition: 02/10/2009 @ 21:49:37
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 21:53:01,
Par zion

Et finalement, ce que je dis, c'est que quand on est dans notre situation, on ne se permet pas de faire des commentaires sur les chômeurs ou les difficultés du monde du travail dont on ne connait en réalité ... pas grand chose.


Et pourquoi parce qu'on a réussit on n'a aucun droit de jugement?
La réussite nuit à la clarté d'esprit?

Je ne vois vraiment pas en quoi cela te gêne, c'est tabou de parler des problèmes des autres? Alors que rien ne nous dit qu'on y sera pas un jour? Et que cela peut être intellectuellement intéressant de chercher des pistes pour améliorer la situation plutôt que de pleurer sur notre sort?

Faut se bouger, c'est pas en les plaignant qu'on fera bouger la situation bon sang!
Je suis le Roy :ocube:
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 22:08:26,
Par rfr


Et pourquoi parce qu'on a réussit on n'a aucun droit de jugement?
La réussite nuit à la clarté d'esprit?

Je ne vois vraiment pas en quoi cela te gêne, c'est tabou de parler des problèmes des autres? Alors que rien ne nous dit qu'on y sera pas un jour? Et que cela peut être intellectuellement intéressant de chercher des pistes pour améliorer la situation plutôt que de pleurer sur notre sort?

Faut se bouger, c'est pas en les plaignant qu'on fera bouger la situation bon sang!


Je ne dis pas que c'est parce que tu réussi, mais parce que tu ne connais rien ou si peu au monde du chômage (tout comme moi et la plupart des gens de ce forum).
To die is a time consuming activity, it often takes a lifetime (but some are faster than others ... though)
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 02/10/2009 @ 22:14:43,
Par Jean-Christophe
Moi, j'ai été chômeur.

Ca n'a pas duré longtemps et heureusement! Pour en sortir, j'ai fait du helpdesk chez VOO. Après avoir eu une période rose comme consultant en infrastructure IT avec voiture de compèt', laptop, GSM et tout le brol, je peux vous dire que le contraste était saisissant (je suis d'ailleurs sur qu'ils ne m'aurait pas gardé chez VOO. J'étais plus malin que le chef et ça, c'est pas bon du tout pour une carrière chez eux).
De ce que j'en ai vu, je dirai que c'est 50/50 entre les gens qui se complaisent dans le chômage et ceux qui veulent en sortir.
Ce qu'il est important de comprendre, c'est qu'une même personne peut être dans une catégorie pendant quelques mois, puis en changer et y revenir. Il y a tant de facteurs qui influencent le regard que l'on porte sur soi-même que la limite entre les deux mondes est très mince.

C'est vrai que pendant quelques mois, je me suis laissé porter par le système. C'est vrai aussi qu'à d'autres moments, j'en ai bavé pour en sortir.

Ce dont je suis intimement persuadé, en revanche, c'est que celui qui cherche, trouve. Toujours.
Après avoir fréquenté les différents mondes professionnels par lesquels je suis passé, j'ai vu une telle variété de gens que je suis sur que chacun peut trouver un job à faire. Ce n'est peut-être pas le plus fun ou le mieux payé, mais ça permet de se regarder dans un miroir.
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 03/10/2009 @ 07:54:40,
Par H2G2

Bon on échange alors? :oh:
Parce que si tu trouves ça une chance de bosser comme indépendant quand tu commences (et je t'assure j'ai commencé comme ça) avec parfois aucun contrat pendant des mois et de devoir gratter les fonds de tiroir pour payer ces fameuses "lois sociales" qui sont tout sauf sociales quand t'as pas un franc en poche pour te payer à bouffer...

J'appelle ça une chance d'avoir du travail et de pouvoir en vivre, oui, même si c'est une chance qu'on gagne parfois durement sans rien devoir à personne :spamafote: C'est ce que je voulais dire en parlant de privilégiés, rien d'autre (merci à rfr, qui ne m'a pas compris de travers).
Au reste, il ne fallait pas te sentir visé par mon intervention juste parce qu'elle se trouvait sous la tienne. Pour info, je n'avais pas lu ton message quand j'ai posté. Je ne prenais personne à partie personnellement, je disais juste mon sentiment à la lecture de tout le sujet. De toute façon, tu sais très bien qu'il n'était pas dans mon propos de dénigrer tes efforts, pas la peine de monter sur tes grands chevaux. Et pas la peine non plus de m'expliquer, à moi, les difficultés des indépendants :oh:
Les exemples que tu donnes, je les connais, on peut probablement tous en citer l'un ou l'autre, et c'est le genre d'histoire qui revient sur le tapis dans chaque conversation sur le chômage ou le CPAS. Je ne dis pas que ce n'est pas vrai, mais ce sont des cas aussi révoltants que marginaux et, oui, ça me dérange qu'on les présente comme emblématiques de la faillite et de la "trop grande générosité" d'un système. Le couplet rance du chômeur-assisté-profiteur est aussi bateau que celui de l'indépendant fraudeur.
J'ai une amie inspectrice sociale qui passe ses journées à visiter des familles du quart-monde pour décider si, oui ou non, on va leur couper les allocations. Ce qu'elle voit là au quotidien est inimaginable de désespoir et de sordide. Ça aussi c'est révoltant, et c'est indigne d'une société soi-disant solidaire. Il faut n'avoir aucune idée des conditions de vies réelles de ces gens pour les ranger dans un grand sac avec l'étiquette "parasites" par-dessus :sweat:
Il y a un truc qu'il faut dire aussi, c'est que le chômage, et le chômage de longue durée a fortiori, a des effets pernicieux en termes de découragement, de perte d'estime de soi, sans parler des problèmes d'alcoolisme et tout ce qui s'ensuit qui se greffent par-dessus. Tout ça aboutit à des situations qui, vues de l'extérieur, donnent une impression d'oisiveté, de passivité et de complaisance dans une situation "confortable" alors qu'il y a souvent une vraie détresse derrière. Bien sûr, ce sont des faibles et des loosers. Et puis après? Ce n'est pas en leur rendant la vie plus dure qu'on en fera des chevaliers d'entreprise.

Dernière édition: 03/10/2009 @ 07:57:16
« Nul n'éprouvette en son pays. » (Louise Brown)
Twitter:  Quand le besoin est pressant, tous les lieux sont propices.
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Le niveau de chômage
Publié le 03/10/2009 @ 11:39:22,
Par Bross
Pour mettre mon petit grain de sel à cette grosse convers, je vais faire un petit résumé d'une conversation que j'ai eu hier soir avec quelques personnes... justement sur le chômage ;-))))

Un ami est au chômage depuis plus de 5 ans, c'est quelqu'un de qualifié dans la maçonnerie.
Au début de son chômage, il n'a pas trouvé de boulot, en tout cas pas de boulot "clair" mais par contre en black il n'a pas eu de soucis !!
Et depuis, il est toujours au chômage mais travaille en black plus de 40h semaine ce qui lui assure un salaire très confortable... Pire, il refuse du boulot !!!

Il a eu depuis 5 ans 3 contrôles, oui TROIS !! et à chaque fois c'est le patron pour qui il travaille en black qui lui fait les attestations de présentation d'embauche, mais avec un NON pour l'embauche car pas qualifié assez.

Et dans cette conversation, je lui disais justement que si périodiquement on lui demandait de travailler pour la collectivité (aide à la commune, au vieille personne, etc, etc) pendant 15 jours/mois est ce qu'il serait d'accord ?

Sa réponse fut nette : pas question car si je fais ça, je ne saurais plus aller travailler en black.

Et quand je lui ai dit que finalement le chômage était quand même un "salaire" et que donc il pourrait quand même travailler un peu pour ce qu'il touche, il m'a répondu que non, que ce n'était qu'une aide pour qu'il puisse vivre...

Et après on s'étonne que le trou de la sécu est énorme...

Et pour finir, je vais dire que je ne me sens pas privilégié dans cette société, je suis à la base restaurateur, et lorsque j'en ai eu marre de bosser dans la restauration et que je voulais me "refaire" dans l'informatique, je me suis mis à étudier (à 28 ans) pendant 5 ans pour être là où je suis maintenant !!!!
Et pour nourrir ma famille, j'ai bossé dans une boyauderie (et c'est pas très valorisant), dans un abattoir et j'ai été tondre des pelouses en attendant de trouver un job dans l'info...

Donc pour paraphraser ma maman : quand on veut on peut !!!
System Engineer Microsoft - OS et Exchange
Répondre  - Catégorie :  
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?