Publié le: 02/12/2022 @ 18:46:58: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielLe groupe de distribution Amazon équipe ses serveurs de nouveaux processeurs qu'il a lui-même développés. Les puces Graviton sont basées sur des conceptions ARM et sont principalement destinées à être utilisées là où des charges de calcul hautes performances doivent être gérées. La société a annoncé que les nouveaux SoC Graviton3E alimenteront les nouvelles instances AWS EC2 que la société déploiera via sa division cloud . Les clients peuvent ensuite réserver ces systèmes avec jusqu'à 64 processeurs et 128 gigaoctets de mémoire pour effectuer des calculs à forte intensité de main-d'œuvre. Les nouvelles puces devraient pouvoir effectuer certaines tâches avec deux fois plus de performances qu'auparavant. Cependant, cela ne s'applique qu'à des calculs très particuliers. Amazon affirme donc que les utilisateurs peuvent obtenir une augmentation des performances d'environ 20 % pour un travail typique pour lequel des instances HPC sont réservées dans le cloud et pour lequel d'autres services AWS sont également connectés. Mais même cela est une activité assez lucrative.

Peter DeSantis, responsable des offres d'informatique utilitaire chez AWS, a expliqué que l'augmentation des performances est particulièrement difficile lorsque la tâche consiste à tout faire au même coût et avec les mêmes normes de sécurité élevées. Cependant, les ingénieurs d'Amazon veulent y parvenir ici. On ne sait toujours pas exactement quand les nouvelles instances seront disponibles, mais cela devrait commencer au début de l'année prochaine. Amazon adopte une approche similaire pour développer la puce que diverses autres sociétés qui ont commencé à concevoir leurs propres produits semi-conducteurs. Dans le domaine des centres de données, il s'agit d'une suite logique de ce qui a commencé il y a de nombreuses années avec le développement de nos propres serveurs. De cette manière, les systèmes peuvent être mieux adaptés aux exigences spécifiques, ce qui permet non seulement d'économiser des ressources matérielles mais également de l'énergie, qui est après tout le facteur financier le plus important dans le fonctionnement des centres de données.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?