Publié le: 23/11/2022 @ 18:22:49: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielSans trop de tapage, Qualcomm a annoncé sa nouvelle puce qui remplacera le Snapdragon 778G Plus : parlons de la plateforme mobile Snapdragon 782G . La toute nouvelle puce introduit des améliorations du processeur, augmentant les performances de 2,5 GHz à 2,7 GHz par rapport à son prédécesseur. Cependant, la nouvelle ne s'arrête pas à une amélioration de 5 % des performances du processeur : Qualcomm a en effet déclaré que le GPU serait 10 % plus rapide que celui du Snapdragon 778G Plus. Sinon, pas de grande nouvelle . Le nouveau Snapdragon 782 G, en fait, partage une grande partie de la même structure que son prédécesseur. En fait, il s'agit d'une puce 6 nm avec un processeur Kryo 670 et l'Adreno 642L (tout comme le 778G Plus). Dans chaque cas, la société a souligné les points forts du nouveau produit, tels que des performances amplifiées, une intelligence artificielle améliorée, une capture simultanée à partir de trois caméras avec un traitement jusqu'à deux gigapixels par seconde et une prise en charge uniforme de la connectivité pour les fréquences mmWave et Sub-6 GHz.

De plus, Qualcomm a mentionné d'autres fonctionnalités qui pourraient être particulièrement intéressantes, notamment la possibilité de capturer de la vidéo HDR10+, de l'audio Bluetooth 5.2 et de la capture en rafale à 120 FPS. Quant au smartphone sur lequel cette puce fera ses débuts, toujours pas de nouvelles. Cependant, il est spéculé que l'inédit Snapdragon pourrait équiper le nouveau Honor 80 (qui devrait être présenté aujourd'hui, le 23 novembre). Enfin, la semaine dernière, Qualcomm a enfin présenté son tout nouveau processeur premium Snapdragon 8 Gen 2 , qui se distingue par de nombreuses spécifications innovantes, telles que le WiFi 7 et une augmentation de puissance vraiment importante.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/11/2022 @ 18:02:20: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielLes plates-formes ARM sont appelées à jouer un rôle beaucoup plus important dans un avenir proche, et pas seulement chez Apple et sur le marché des serveurs. Selon Steve Brazier, président et chef de la direction de la société d'études de marché Canalys, environ 30 % de tous les PC vendus en 2026 seront déjà équipés de processeurs ARM. Selon un rapport de DigiTimes , Brazier a déclaré que la tendance aux plates-formes ARM sur le marché des PC progresserait beaucoup plus rapidement qu'on ne le pensait auparavant . Jusqu'à présent, ce développement n'a pas été suffisamment pris au sérieux, bien qu'il s'agisse d'un changement fondamental sur le marché des CPU. Actuellement, les systèmes basés sur ARM ne représentent qu'environ 8 % du marché des PC, Apple et ses SoC des séries M1 et M2 en représentant la majorité, tandis que Lenovo, Microsoft et quelques autres fabricants ont également une petite part.

Brazier prédit que les choses deviendront de plus en plus difficiles pour Intel et AMD dans les années à venir. Les deux grands fournisseurs de x86 seraient probablement choqués de devoir se battre extrêmement fort pour protéger leurs modèles commerciaux à l'avenir. Pour qu'Apple ne conquière pas le marché des PC, les autres fabricants de PC devraient également travailler dur. Dell, Lenovo, HP, Acer, ASUS, Fujitsu & Co devraient également proposer leur propre architecture basée sur ARM afin de ne pas se retrouver dans une situation désespérée. Qualcomm a annoncé hier qu'il souhaitait proposer de puissants processeurs basés sur ARM de la série Snapdragon "Oryon" à partir de 2023 , qui seront créés par une équipe d'anciens développeurs de puces Apple qui avait été précédemment achetée avec le rachat du petit fabricant de puces Nuvia. Lorsque les nouveaux processeurs "Oryon" de Qualcomm ont été annoncés, plusieurs des fabricants de PC mentionnés ci-dessus avaient déjà assuré qu'ils souhaitaient proposer des appareils basés sur les nouvelles puces. Microsoft devrait en attendant avoir encore beaucoup à faire pour rendre Windows plus adapté / plus adaptable pour les CPU ARM. Reste à savoir si la proportion de PC équipés de puces ARM atteindra le niveau attendu par Canalys d'ici trois à quatre ans.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 14/11/2022 @ 20:05:07: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielD'après les rapports de Reddit , c'est le mauvais moment pour mettre à jour votre Samsung Galaxy Watch 4. Après les problèmes de la mise à jour du 10 octobre, indiquée comme VI3 , en effet, certains utilisateurs se sont plaints que leurs smartwatches ne redémarrent pas après celle du 10 novembre, indiquée comme VK4 . Mais que se passe-t-il ? Le 10 octobre, Samsung avait publié la mise à jour identifiée comme VI3 , qui, après celle de septembre avec la nouvelle One UI 4.5, contenait des améliorations génériques de stabilité et de fiabilité. Cependant, tout n'a pas dû se dérouler comme prévu, car certains utilisateurs avaient commencé à prendre d'assaut les forums de support Samsung Korea et Reddit avec des rapports de bootloop (montres qui redémarraient sans cesse) ou pire de brick (montres qui ne démarraient plus). . Une complication supplémentaire était que les problèmes ne se produisaient pas immédiatement après l'installationde la mise à jour, mais à des moments ultérieurs, presque aléatoires. Finalement, Samsung lui-même est intervenu , affirmant être au courant du problème et travailler sur une solution :

Nous sommes conscients qu'un nombre limité de modèles de la série Galaxy Watch 4 ne s'allumeront pas suite à une mise à jour logicielle récente (VI3). Nous avons arrêté la mise à jour et publierons bientôt un nouveau logiciel.


Les rapports concernaient à la fois la Galaxy Watch 4 et la Galaxy Watch 4 Classic et pour certains utilisateurs, il était nécessaire d'apporter la montre à l'assistance, où ils proposaient soit un échange , soit un remboursement pour acheter la nouvelle Galaxy Watch 5 . Puis hier, aux États-Unis et dans d'autres pays, la nouvelle mise à jour a été publiée , identifiée par le numéro VK4 et qui, selon les notes de version, apporte, en plus des améliorations générales, les correctifs de sécurité de novembre et un " code de stabilisation lié à l'opération de l'alimentation ", ce qui semble confirmer que les problèmes de la précédente mise à jour GVI3 ont peut-être été corrigés. Curieusement, Samsung vous prévient de faire une sauvegarde, car il peut y avoir des erreurs lors du processus d'installation.

Sera-ce réellement le cas ? Pour le moment, on ne sait pas pourquoi sur Reddit ont commencé à apparaître des rapports de montres qui ne démarrent pas après la mise à jour , et que Samsung a proposé de réparer ou de remplacer, et d'utilisateurs qui, après plusieurs tentatives, ont réussi à l' installer avec succès . En parcourant les commentaires, il semblerait que les modèles les plus touchés soient ceux construits autour du lancement, donc en août 2021 , mais dans ces cas-là, il est difficile d'avoir une image claire de la situation. Samsung n'a pas encore commenté cela, mais nous mettrons à jour l'article dès que nous aurons plus d'informations.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 14/11/2022 @ 16:55:41: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielCe n'est pas une période très heureuse pour Meta . Récemment, en effet, la rumeur a émergé que pour contenir les dépenses, l'entreprise serait obligée de supprimer 11 000 emplois , dont beaucoup sont employés dans les différentes divisions technologiques. Cette décision aura bien sûr des répercussions sur l'avenir de l'entreprise et, à cet égard, "Reuters" a indiqué que l'entreprise avait l'intention d' abandonner certains projets de matériel. Il s'agit notamment de celles relatives aux écrans intelligents Portal et à certaines montres intelligentes qui étaient en phase de développement. Concrètement, le nom de code de l'une des smartwatches était "Milan" et selon certaines rumeurs elle aurait été lancée au printemps 2023 avec un prix de vente fixé à 349 dollars. L'entreprise a toutefois décidé d'investir ses ressources ailleurs, notamment dans le développement de lunettes à réalité augmentée.

En bref, il semblerait que Zuckerberg ait décidé de se concentrer presque entièrement sur les téléspectateurs et la réalité augmentée , comme en témoigne également le lancement du nouveau Meta Quest Pro , un visualiseur VR qui dispose du meilleur de la technologie dans ce domaine, comme le nouveau SoC Qualcomm Snapdragon XR2+ et contrôleurs innovants (chacun d'eux intègre 3 caméras et surtout ils ont un processeur séparé, un Snapdragon 662). Pour "frapper" le nouveau spectateur, cependant, il y a aussi le prix de vente, certainement pas bas : pour acheter cet appareil, en fait, il faut dépenser 1799,99 euros , 1 450 euros de plus que, par exemple, l'Oculus Quest 2.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 11/11/2022 @ 18:09:57: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielD'après les rapports de Reddit , c'est le mauvais moment pour mettre à jour votre Samsung Galaxy Watch 4 . Après les problèmes de la mise à jour du 10 octobre, indiquée comme VI3 , en effet, certains utilisateurs se sont plaints que leurs smartwatches ne redémarrent pas après celle du 10 novembre, indiquée comme VK4 . Mais que se passe-t-il ? Le 10 octobre, Samsung avait publié la mise à jour identifiée comme VI3 , qui, après celle de septembre avec la nouvelle One UI 4.5, contenait des améliorations génériques de stabilité et de fiabilité. Cependant, tout n'a pas dû se dérouler comme prévu, car certains utilisateurs avaient commencé à prendre d'assaut les forums de support Samsung Korea et Reddit avec des rapports de bootloop (montres qui redémarraient sans cesse) ou pire de brick (montres qui ne démarraient plus). . Une complication supplémentaire était que les problèmes ne se produisaient pas immédiatement après l'installationde la mise à jour, mais à des moments ultérieurs, presque aléatoires. Finalement, Samsung lui-même est intervenu , affirmant être au courant du problème et travailler sur une solution :

Nous sommes conscients qu'un nombre limité de modèles de la série Galaxy Watch 4 ne s'allumeront pas suite à une mise à jour logicielle récente (VI3). Nous avons arrêté la mise à jour et publierons bientôt un nouveau logiciel.


Les rapports concernaient à la fois la Galaxy Watch 4 et la Galaxy Watch 4 Classic et pour certains utilisateurs, il était nécessaire d'apporter la montre à l'assistance, où ils proposaient soit un échange , soit un remboursement pour acheter la nouvelle Galaxy Watch 5 . Puis hier, aux États-Unis et dans d'autres pays, la nouvelle mise à jour a été publiée , identifiée par le numéro VK4 et qui, selon les notes de version, apporte, en plus des améliorations générales, les correctifs de sécurité de novembre et un " code de stabilisation lié à l'opération de l'alimentation ", ce qui semble confirmer que les problèmes de la précédente mise à jour GVI3 ont peut-être été corrigés. Curieusement, Samsung vous prévient de faire une sauvegarde, car il peut y avoir des erreurs lors du processus d'installation.

Sera-ce réellement le cas ? Pour le moment, on ne sait pas pourquoi sur Reddit , il y a eu des rapports de montres qui ne démarrent pas après la mise à jour , et que Samsung a proposé de réparer ou de remplacer, et d'utilisateurs qui, après plusieurs tentatives, ont réussi à l' installer avec succès. En parcourant les commentaires, il semblerait que les modèles les plus touchés soient ceux construits autour du lancement, donc en août 2021 , mais dans ces cas-là, il est difficile d'avoir une image claire de la situation. Samsung n'a pas encore commenté cela, mais nous mettrons à jour l'article dès que nous aurons plus d'informations.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 09/11/2022 @ 19:04:55: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielAprès l'avoir vu avec des résultats stratosphériques sur AnTuTu et GFXBench , MediaTek a levé le voile sur son nouveau SoC haut de gamme , le Dimensity 9200 . La puce, qui représente une série de " premières " pour l'industrie des SoC pour smartphones en étant équipée des nouveaux cœurs Cortex-X3 et Cortex-A715 d'ARM , ainsi qu'en étant basée sur le processus 4nm substantielle amélioration par rapport au récent Dimensity 9000 Plus . Voyons pourquoi : D'un point de vue design, la nouvelle puce de MediaTek est basée sur l'architecture Armv9 , qui promet une meilleure sécurité et de meilleures performances. Du point de vue du CPU , nous avons une configuration octa-core, composée de

- 1 cœur ARM Cortex-X3 à 3,05 GHz
- ARM Cortex-A715 à 3 cœurs à 2,85 GHz
- 4 cœurs d'efficacité ARM Cortex-A510

Côté GPU , nous avons le tout nouveau GPU Immortalis G715 d'ARM , avec 11 cœurs, le support de Vulkan 1.3 et le support matériel complet du Ray Tracing , une avancée décisive par rapport au Mali G710 de l'an dernier et théoriquement capable d'atteindre 240 Hz en Full HD. Mais ce n'est pas tout. Les améliorations concernent également le front de l'IA et l'imagerie . Quant au premier, nous avons le nouveau 690 APU , qui promet des performances 35% supérieures (référence ETHZ5.0), un DLA (Deep Learning Accelerator) mis à jour et une plus grande efficacité de la mémoire partagée. Avant l'imagerie, le nouvel Imagiq 890 fonctionne en conjonction avec l'APU pour permettre des améliorations vidéo AI via le moteur de flux vidéo, ainsi qu'une augmentation de la vitesse de capture de photos AI-NR (pour la réduction du bruit dans des conditions de faible luminosité) et une énergie plus faible. consommation . Quant aux autres fonctionnalités, le nouveau SoC de MediaTek est la première puce prête pour le Wi-Fi 7 , en plus d'offrir le support des capteurs UFS 4.0 et RGBW de manière native, et d'être équipé d'une sortie audio BT à latence exceptionnellement faible (moins de 53ms), ainsi que la prise en charge du son 24 bits ultra-haute fidélité à 192 kHz.

Enfin, le Dimensity 9200 est équipé d'un nouveau système de contrôle thermique et, comme prévu dans l'ouverture, est basé sur le processus 4 nm de deuxième génération de TSMC . Du point de vue des performances , cette configuration promet des performances monocœur 12% meilleures dans Geekbench 5.0 que Dimensity 9000, une amélioration qui tombe à 10% en multicœur . Mais la clé réside dans les performances graphiques et les économies d'énergie , avec une amélioration allant jusqu'à 32% dans Manhattan 3.0 par rapport au Dimensity 9000, tout en utilisant 41% d'énergie en moins au démarrage et 25% de moins que la consommation d'énergie en charge, un chiffre qui, ajouté aux chiffres d'AnTuTu v9 (1 260 000 points), vous met vraiment l'eau à la bouche. Mais verrons-nous ce SoC ou sera-t-il relégué à une poignée de smartphones comme le Dimensity 9000 qui n'est venu qu'avec Asus ROG 6D Ultimate ? Difficile à dire, mais c'est plus non que oui. MediaTek a déclaré que le nouveau Dimensity 9200 sera disponible sur les marchés d'ici la fin de 2022, mais sans préciser sur quels appareils, ce qui n'augure rien de bon.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 09/11/2022 @ 18:47:45: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielLe lancement des nouvelles cartes graphiques RTX 4090 et 4080 a représenté pour NVIDIA une confirmation importante de ses capacités, avec la 4090 qui ( si AMD le permet ) représente pour le moment la référence du secteur, en termes de prix ( élevé) et les performances . Pour la RTX 4080 , cependant, lancée en deux versions, avec 16 Go et 12 Go de mémoire vidéo, tout ne s'est pas déroulé dans le bon sens, du moins d'un point de vue marketing . Le problème réside dans le nom très critiqué du modèle moins cher, à tel point que dans un post un mois après son lancement, NVIDIA lui-même a annoncé qu'il l'avait retiré :
La RTX 4080 de 12 Go est une carte graphique fantastique, mais elle n'a pas le bon nom


En réalité, la RTX 4080 12 Go ne diffère pas du modèle supérieur uniquement par la quantité de mémoire, mais aussi par la puissance , et c'est ce qui a suscité le concert de protestations des passionnés. Le GPU est en effet équipé de

- 7 680 cœurs CUDA
- Horloge de base : 2,31 GHz
- Fréquence boost : 2,61 GHz
- 639 Tenseur-TFLOP
- 92 RT-TFLOP
- 40 Shader-TFLOP

Des chiffres impressionnants, mais ils pâlissent par rapport à ceux de la RTX 4080 de 16 Go , équipée de 9 728 cœurs CUDA, horloge de base de 2,21 GHz, horloge boost de 2,51 GHz, 780 Tensor-TFLOP, 113 RT-TFLOP et 49 Shaders -TFLOP. Deux modèles aussi différents portant le même nom n'avaient pas beaucoup de sens, donc la nouvelle que la carte pourrait réintégrer le marché avec un autre mot n'est pas tout à fait inattendue. Le leaker bien connu kopite7kimi , l'un des plus actifs et fiables du secteur, dans un Tweet précise en effet que NVIDIA proposera la carte au nom de RTX 4070 Ti , et à ceux qui ont émis l'hypothèse d'un lancement pour janvier 2023 il a répondu avec un pouce levé . A ce stade, tout se jouera sur le front des prix, où la concurrence est de plus en plus féroce.

Rappelons que NVIDIA a présenté le RTX 4080 à 1 109 et 1 479 euros (12 Go et 16 Go), des prix qui aux États-Unis sont respectivement de 899 et 1 199 dollars (le 16 Go RTX 4080 arrivera sur le marché la semaine prochaine). Mais maintenant, avec l'arrivée des nouveaux RX 7900 XTX et XT d' AMD (999 $ et 899 $) le 13 décembre, les choses se compliquent. Il est peu probable que NVIDIA lance un RTX 4070 Ti à un prix plus élevé qu'un RX 7900 XT qui, selon les benchmarks, est supérieur à tous égards. Nous verrons ce qui se passera, ce qui est certain, c'est que maintenant le monde des GPU , également grâce à l' arrivée d' Intel , connaît une période de croissance et de concurrence passionnantes , dont les consommateurs ne peuvent que bénéficier.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 07/11/2022 @ 18:39:20: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielQualcomm , après avoir acquis Nuvia, une société fondée par d'anciens membres de l'équipe de conception de puces d'Apple, travaille au développement de nouveaux processeurs nettement plus puissants pour les appareils Windows basés sur ARM. Il devient maintenant évident que les premiers fabricants d'appareils sont à bord. Apparemment, les perspectives de puces puissantes basées sur ARM pour les systèmes Windows sont suffisamment bonnes pour que les premiers fabricants d'appareils s'intéressent concrètement aux processeurs encore en cours de développement. Assez d'intérêt pour travailler sur des produits dans lesquels les nouvelles puces doivent être installées. Selon Christiano Amon, PDG de Qualcomm, 2024 marquera un tournant pour Windows sur Snapdragon dans les PC. Il a annoncé que le nombre de conceptions gagnantes pour la prochaine génération de puces PC de la série Snapdragon pourrait encore être augmenté. En effet, Qualcomm est en retard sur les plateformes développées par l'équipe Nuvia.

À l'origine, il avait été annoncé que des échantillons des nouvelles puces seraient livrés aux fabricants d'appareils à partir de l'été 2022, avant que les premiers produits commerciaux n'arrivent sur le marché en 2023. On parle maintenant d'échantillonnage l'année prochaine et de disponibilité dans les premiers systèmes à partir de 2024. Qualcomm souhaite augmenter considérablement les performances avec les nouvelles puces, qui seraient basées sur des conceptions ARM adaptées, mais les SoC Snapdragon actuels des PC Windows basés sur les cœurs standard d'ARM n'ont toujours pas vraiment atteint un niveau de performances compétitif. Les attentes sont donc élevées, d'autant plus que Qualcomm annonce depuis longtemps des performances considérablement accrues, qui devraient au moins suivre les puces ARM actuelles d'Apple, sinon même mieux.

Des sources bien informées ont récemment déclaré que Qualcomm avait augmenté le nombre de cœurs dans les processeurs développés par l'équipe Nuvia d'au moins la moitié par rapport aux huit cœurs actuels. Comme pour le Snapdragon 8cx Gen3, tous les cœurs doivent être des cœurs hautes performances. En combinaison avec des conceptions adaptées, vous pouvez en fait vous attendre à beaucoup plus de puissance.

Avec Nuvia, Qualcomm a repris début 2021 une jeune société dirigée par plusieurs anciens d' AppleFondé. Ils ont auparavant contribué à jeter les bases des processeurs Apple ARM d'aujourd'hui qui connaissent un grand succès. Les puces d'Apple surpassent toute la concurrence dans les smartphones et offrent désormais plus de puissance dans les ordinateurs portables, l'iMac et le Mac Mini que certains PC Windows. Ils se débrouillent avec beaucoup moins d'énergie, ils fonctionnent donc beaucoup plus efficacement que les puces x86 d' AMD ou d' Intel .
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 04/11/2022 @ 17:59:53: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielEn cette fin d'année, Lego mettra le mot "fin" à l'une de ses séries les plus vivaces et certainement les plus appréciées : il s'agit de "Lego Mindstorms" , né en 1998 et axé sur la robotique et le codage. Ces modèles étaient en fait destinés à permettre aux enfants et aux adultes de construire et de programmer facilement des robots. Tout a donc été "mis à jour" grâce à l'intégration avec des applications pour smartphones et tablettes , qui resteront actives au moins jusqu'à fin 2024 . Concrètement, les raisons de ce choix fait par Lego ne sont pas encore connues. Seule certitude, les membres de l'équipe Mindstorms ont été mutés sur d'autres projets . En tout cas, ce n'est pas un choix surprise. Il y a quelque temps, en effet, lorsque la société a retiré "Mindstorms EV3", elle a orienté ses clients vers le kit "Education Spike" et non vers "Mindstorms Robot Inventor".

En fait, la série, annoncée en septembre 1998 , représentait une approche moderne d'un domaine, celui de la programmation, pas encore exploré . De plus, contrairement aux briques classiques, celles de Mindstorm pouvaient être équipées de capteurs et de composants qui permettaient de créer des systèmes capables de se déplacer et donc de suivre les instructions fournies par un code. Par la suite, la série a bénéficié de quelques innovations, comme les briques programmables basées sur la plateforme open source de Mindstorm Nxt puis d'Ev3 en 2013. Bref, c'était certainement une série qui a fasciné beaucoup de monde et qu'on n'oubliera pas facilement.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 04/11/2022 @ 17:56:05: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielLe succès des Chromebooks, notamment dans la branche éducative, a toujours été dicté par leur grande polyvalence et leur prix abordable , mais pourquoi ne pas les utiliser aussi pour le gaming ? Mis à part Stadia , Google n'a certainement pas réduit ses ambitions envers ses ordinateurs avec ChromeOS , qui ont vu grandir le partenariat avec Valve , puis concrétisé avec la sortie de Steam pour Chromebook en mars et ont même été déclinés en versions spécifiques pour le jeu . Dans cette première version alpha de Steam, les appareils pris en charge étaient très peu nombreux et les exigences matérielles assez élevées , mais maintenant que le développement se poursuit, la nouvelle version bêta augmente considérablement le nombre d' ordinateurs portables compatibles tout en réduisant les spécifications requises. La prise en charge est désormais disponible pour AMD Ryzen 5000 C-Series et Intel de 12e génération , tandis que la configuration minimale requise pour le processeur a été réduite à Core i3 et Ryzen 3 . Cela dit, Google recommande « 16 Go de RAM et un i5/Ryzen 5 ou mieux pour une meilleure expérience ». Voici la liste des nouveaux appareils pris en charge :

Chromebook Acer 514 (CB514-1W)
Chromebook Acer 515 (CB515-1W)
Chromebook Acer 516 GE
Chromebook Acer Spin 514 (CP514-3H, CP514-3HH, CP514-3WH)
Chromebook Acer Spin 713 (CP713-3W)
Chromebook Acer Spin 714 (CP714-1WN)
Chromebook Acer Vero 514
ASUS Chromebook CX9 (CX9400)
ASUS Chromebook Flip CX5 (CX5500)
ASUS Chromebook Flip CX5 (CX5601)
ASUS Chromebook Vibe CX55 Flip
Édition Chromebook pour les ordinateurs portables Framework
Chromebook HP Elite c640 14 pouces G3
Chromebook HP Elite c645 G2
Chromebook HP Elite Libellule
Chromebook HP Pro c640 G2
Chromebook de jeu Lenovo IdeaPad 16
Chromebook Lenovo 5i-14
Chromebook Lenovo Flex 5i 14
Lenovo Think Pad C14

La liste des nouveautés de la bêta Steam est assez conséquente et concerne

- améliorations de la gestion de l'alimentation , avec des notifications de batterie faible affichées pendant les jeux en plein écran et "une surcharge CPU réduite dans les titres Vulkan et DirectX" pour prolonger la durée de vie de la batterie.
- améliorations de la gestion du stockage , avec le passage à des fichiers clairsemés et à un gonflement de la mémoire pour les jeux qui téléchargent du contenu en dehors de Steam, ce qui implique également une augmentation des performances d'accès aux fichiers pour les titres Proton (les utilisateurs alpha doivent désinstaller et réinstaller Steam pour obtenir ces améliorations)
- Prise en charge initiale de Vulkan 1.3 et DirectX 12 pour améliorer « la façon dont les shaders sont stockés et maintenus ». Google a également amélioré son " système de mise à l' échelle afin que vous puissiez lire efficacement beaucoup plus de titres sur les écrans QHD et UHD et voir les avantages en termes de performances de la réduction de la résolution du jeu sur tous les écrans ".
- Le verrouillage du pointeur est activé par défaut (sans le drapeau # exo-pointer-lock)
- Amélioration de la gestion du basculement entre les applications et du plein écran
- Amélioration de la gestion du clavier : Par exemple, la touche de démarrage fonctionne désormais lorsque le client Steam est actif
- Amélioration de la gestion des fenêtres
- Y compris les caractères chinois, japonais, coréens et thaïlandais
- Corrections du curseur de la souris

Si vous souhaitez essayer la version bêta de Steam , la seule exigence (à part Chromebook compatible) est de vous abonner à la chaîne bêta de ChromeOS , à partir de la version 108.0.5359.24 et supérieure. Pour installer Steam, activez le chrome: // flags / # enable-borealis flag et recherchez simplement "Steam" dans le lanceur. Cela lancera le processus d'installation.
Lire la suite (0 Commentaires)
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?