Publié le: 09/07/2021 @ 23:50:02: Par Nic007 Dans "Mobile"
MobileIl y a quelques semaines, l'histoire de la façon dont le FBI avait vaincu un grand gang de criminels à travers le monde avec une longue opération dans laquelle l'agence avait introduit divers smartphones modifiés dans les cercles criminels avait beaucoup été racontée, les faisant passer pour super sûrs. Aujourd'hui, de plus en plus de personnes dans le monde déclarent avoir acheté l'un de ces smartphones, souvent revendus à des prix défiant toute concurrence, ou se sont connectées qu'elles en ont acheté un dans le passé. Le cas le plus marquant est celui d'un Pixel 4A obtenu par l'équipe Vice auprès d'un Australien qui dit l'avoir acheté en ligne à un prix très bas ( « et maintenant je comprends pourquoi » a-t- il commenté). Le smartphone ressemble esthétiquement à un Google Pixel 4A classique, mais une fois accédé, les différences sont immédiatement comprises : après le logo Google, apparaît le logo ArcaneOS, un firmware fortement modifié installé sur le smartphone avec une clé signée. Cela a permis au FBI de créer des smartphones pratiquement inviolables avec un firmware verrouillé.

Une fois allumé, si vous entrez un certain code PIN, vous vous retrouvez dans un système "standard", avec des applications préinstallées telles que Tinder, Instagram, Facebook, Netflix et Candy Crush. En entrant un code différent, vous êtes plutôt catapulté dans un « monde parallèle » avec un arrière-plan différent et seulement trois applications préinstallées : horloge, calculatrice et paramètres. Les paramètres plus classiques sont absents et il n'est même pas possible d'activer le débogage USB, mais vous pouvez à la place définir un code PIN pour effacer la mémoire du téléphone, ou faire en sorte que cela se produise automatiquement après que le smartphone est hors ligne pendant quelques jours. La fameuse application de messagerie sécurisée Anon (ce qui n'était pas le cas) créée par le FBI était alors cachée à l'intérieur de la calculatrice, qui au lieu des fonctions classiques affichait un écran de connexion. Un autre utilisateur avec un Pixel 3A avec ArcaneOS n'a pas pu accéder à cet écran car dans son cas, il semble qu'il ait été nécessaire de saisir une certaine opération mathématique dans la "vraie" application de calculatrice.

Dans les forums XDA, on parlait de ces smartphones depuis des mois, mais personne n'avait encore pu tout relier avec le travail du FBI et personne n'avait pu aider l'utilisateur à restaurer le smartphone à une fonctionnalité "normale". L'opération est désormais terminée et il n'y a plus de risque que ces fuites brûlent des informations sensibles pour l'agence. Intéressant de voir des preuves concrètes de la façon dont une opération aussi délicate s'est déroulée pendant tant d'années, à tel point que le système a été installé sur plusieurs générations de Google Pixel.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2021 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?