Publié le: 17/07/2020 @ 22:25:42: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitLa Cour de justice Européenne a jugé jeudi que les plateformes en ligne telles que YouTube ne pouvaient pas être obligées de partager certaines données privées, telles que les adresses e-mail et IP, des uploaders illégaux. Le verdict fait suite à une longue affaire entre la société allemande Constantin Film et YouTube. Le premier détient les droits exclusifs sur des films tels que Parker et Scary Movie 5. En 2013 et 2014, ces films ont été téléchargés sur YouTube sans autorisation et auraient été visionnés des dizaines de milliers de fois.Constantin Film s'est donc adressé au tribunal et a exigé que la plate-forme divulgue des informations privées telles que l'adresse e-mail, le numéro de téléphone et les adresses IP des uploaders. La plateforme de streaming a refusé et a été confirmée par la Cour européenne jeudi.

Les juges luxembourgeois ont dû enquêter sur la manière dont le concept d '«adresses» est interprété dans les règles européennes. La Cour européenne a conclu que dans ce cas spécifique, il n'est pas vrai que l'adresse e-mail et le numéro de téléphone de l'utilisateur s'appliquent. Il exclut également l'adresse IP utilisée pour télécharger les fichiers ou l'adresse IP utilisée lors du dernier accès de cet utilisateur à son compte utilisateur. Les États membres auraient toutefois la possibilité d'accorder aux titulaires de droits de propriété intellectuelle des droits d'information plus étendus. Là, cependant, l'équilibre entre les droits fondamentaux et le principe de proportionnalité doit être pris en compte.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?