Publié le: 24/09/2019 @ 19:32:02: Par Nic007  Dans "Social "
SocialSous le feu des critiques depuis plusieurs mois, Facebook a annoncé lundi renforcer sa lutte contre les contenus extrémistes sur l’internet en créant, aux côtés d’autres géants technologiques comme Google et Twitter, une structure indépendante. Celle-ci prendra la suite d’un consortium, le Global Internet Forum to Counter Terrorism (GIFCT), créé en 2017 par Facebook, Microsoft, Twitter et Google (via YouTube). Le géant de Seattle Amazon ainsi que les plateformes LinkedIn (appartenant à Microsoft) et WhatsApp (Facebook) ont rejoint la structure remodelée.

Sheryl Sandberg, qui intervenait aux côtés de la responsable néo-zélandaise, a indiqué qu’après l’attentat de Christchurch Facebook avait supprimé 1,5 million de vues potentielles de la vidéo, dont 1,2 million avant qu’elles n’aient été visionnées par qui que ce soit. «Ce fossé entre 1,2 million et 1,5 million, c’est là que nous reconnaissons que nous devons faire mieux», a dit la numéro deux de Facebook. «Nous ne pouvons attendre qu’un moment comme celui-là se reproduise», a poursuivi Mme Sandberg. «Nous devons faire le travail difficile maintenant, pour établir les systèmes et les protocoles et les coopérations» nécessaires entre pays et entre compagnies, a-t-elle dit.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?