Publié le: 15/05/2019 @ 20:05:19: Par Nic007  Dans "Logiciels "
LogicielsSan Francisco est devenue la première ville américaine à bannir l'utilisation d'outils de reconnaissance faciale par la police et d'autres agences du gouvernement local en raison des inquiétudes croissantes pour la protection de la vie privée. Huit des neuf membres du conseil municipal de la mégalopole californienne se sont prononcés pour la nouvelle réglementation. Celle-ci doit encore faire l'objet d'un vote de procédure la semaine prochaine avec néanmoins peu de probabilité que cela change la donne.

Pour les partisans de la nouvelle réglementation, l'utilisation de logiciels et de caméras pour identifier des personnes n'est pas encore « au point », a estimé l'élu Aaron Peskin. L'interdiction ne concerne pas les aéroports ni les sites régulés par les autorités fédérales. L'interdiction s'inscrit dans le cadre d'une réglementation plus vaste sur l'utilisation des systèmes de surveillance et l'audit des politiques en la matière, avec des conditions plus strictes et la nécessité d'une approbation préalable du conseil pour les agences municipales concernant de tels systèmes.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?