Publié le: 25/01/2019 @ 18:29:14: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitPlus de 95.000 plaintes ont été déposées dans les pays de l'UE depuis l'entrée en vigueur en mai 2018 de nouvelles règles de protection des données personnelles, selon des chiffres publiés aujourd'hui par la Commission européenne. Ces plaintes ont déjà débouché sur trois sanctions financières selon l'exécutif européen, dont l'amende record de 50 millions d'euros infligée ce lundi en France au géant américain Google (qui a décidé de faire appel), pour ne pas suffisamment informer ses utilisateurs sur l'exploitation de leurs données.

Il s'agit des premières conséquences concrètes de l'entrée en vigueur le 25 mai 2018 du "Règlement général sur la protection des données" (RGPD), dans un contexte de scandale planétaire provoqué par les négligences de Facebook. En cas de non-respect des règles, les entreprises s'exposent à des sanctions pouvant atteindre jusqu'à 4% de leur chiffre d'affaires annuel mondial. Les commissaires européens appellent toutefois que " les cinq États membres qui ne l'ont pas encore fait adaptent leur cadre juridique aux nouvelles règles établies à l'échelle de l'UE dans les meilleurs délais". Il s'agirait de la Bulgarie, de la République tchèque, du Portugal, de la Slovénie et de la Grèce.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?