Publié le: 12/11/2018 @ 19:28:12: Par Nic007  Dans "Social "
SocialUne équipe resserrée de régulateurs français va être autorisée à observer en immersion les méthodes de Facebook pour lutter contre les discours haineux sur sa plateforme, un test inédit dont Paris compte s’inspirer alors que les réglementations sur le sujet tâtonnent. L’annonce de cette expérimentation a été faite lundi par Emmanuel Macron à l’occasion du Forum sur la gouvernance d’Internet réunissant à Paris responsables politiques et dirigeants du numérique.

Issus de l’Arcep (le régulateur français des télécoms), de la Dinsic (réseau interministériel dédié au numérique) ou encore de la justice, ils auront l’opportunité de se rendre dans les différents bureaux du groupe, dont vraisemblablement Dublin, le siège européen, et Menlo Park en Californie. S’ils ne disposent pas d’un pouvoir de réquisition, l’idée est qu’ils puissent étudier dans le détail les outils utilisés par Facebook pour repérer les contenus haineux, les analyser et éventuellement les retirer. Pour Paris, l’enjeu est double : comprendre les contraintes de la société et suggérer des améliorations tout en mettant à niveau ses propres experts.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?