Publié le: 06/09/2018 @ 19:28:25: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieDes dirigeants de Facebook et Twitter ont affirmé mercredi qu'ils n'avaient aucun projet de s'implanter en Chine, où les réseaux sociaux basés aux États-Unis sont bloqués. «Pour aller en Chine, il nous faudrait pouvoir garder nos valeurs et ce n'est pas possible à l'heure actuelle», a expliqué la numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg, devant une commission du Sénat américain. Le patron de Twitter, Jack Dorsey, a également indiqué aux membres de la commission qu'il n'avait pas l'intention de développer sa plateforme en Chine. «Quand nous avons été bloqués, nous avons décidé que le combat n'en valait pas la peine en ce moment, et nous avons d'autres priorités», a-t-il expliqué.

Les deux plateformes sont inaccessibles en Chine, bloquées depuis 2009 par les autorités dans le cadre de leur «grande muraille électronique» visant à contrôler les contenus en ligne. Un projet de Google de développer un moteur de recherche compatible avec la censure pour se réinstaller en Chine a suscité l'inquiétude des employés du géant de la technologie et la colère des organisations de défense des droits de l'homme, illustrant le dilemme auquel est confronté le secteur pour accéder à des marchés lucratifs.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?