Publié le: 04/07/2018 @ 19:31:06: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitUn tribunal chinois a décidé d'interdire provisoirement la commercialisation en Chine de 26 produits de semi-conducteurs de Micron Technology pour violation de brevets détenus par Taiwan United Microelectronics Corp (UMC). L'américain Micron, qui réalise la moitié de son chiffre d’affaires en Chine, a été lourdement sanctionné en Bourse à la suite de cette décision annoncée mardi soir par UMC et son partenaire chinois.

Cette décision intervient alors que Pékin et Washington ont engagé un bras de fer commercial qui pourrait à terme dégénérer en guerre commerciale. Parallèlement, la Chine a ouvert le mois dernier une enquête sur les pratiques de Micron et de ses concurrents sud-coréens en raison de la flambée des prix des mémoires DRAM. Un tribunal de Fuzhou a émis une injonction préliminaire de vente contre Micron empêchant ce dernier de commercialiser des puces en Chine, y compris des DRAM et des NAND, indique UMC dans un communiqué.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?