Publié le: 11/05/2018 @ 18:49:37: Par Nic007  Dans "Google "
GoogleEn présentant fièrement son nouveau Google Assistant mardi, le patron de Google Sundar Pichai a fait sensation, déclenchant des «oh!» d'admiration, mais aussi des froncements de sourcils parmi les milliers d'informaticiens et journalistes venus cette semaine à sa conférence annuelle des développeurs en Californie (IO18). Il venait de diffuser une conversation entre le logiciel bourré d'intelligence artificielle et une employée de salon de coiffure. Chargé de prendre un rendez-vous, Google Assistant est criant de réalisme et marmonne même «mmhhhh ...mmmhh» lorsque son interlocutrice lui dit d'attendre, le temps de consulter la planification. S'ensuit une conversation des plus naturelles entre l'assistant vocal et l'employée, qui ne se rend visiblement pas compte qu'elle parle à une machine.

Cette technologie baptisée Duplex permet au logiciel de converser de «façon naturelle», ont expliqué les responsables de Google. L'assistant virtuel, qui équipe de nombreux appareils électroniques, est aussi, dans cette nouvelle version à venir, en mesure de comprendre quand il convient de répondre rapidement: lorsqu'on lui dit simplement «bonjour» par exemple. Selon le géant technologique, ce système est à la fois utile aux clients, car il leur fait gagner du temps, et aux petits commerces qui n'ont pas de sites internet de prise de rendez-vous. Rapidement, l'étonnement a fait place à un débat éthico-moral sur les réseaux sociaux, certains estimant que les interlocuteurs devaient être prévenus quand ils parlaient à une machine plutôt qu'à un humain, d'autres s'interrogeant sur la façon dont ces robots très convaincants pourraient être un peu trop utiles aux démarchages commerciaux ou politiques.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?