Publié le: 13/03/2018 @ 19:27:57: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitDonald Trump a signé lundi un décret interdisant le projet de rachat du fabricant américain de semi-conducteurs Qualcomm par son concurrent Broadcom, basé à Singapour, pour des motifs de sécurité nationale. Dans un contexte de craintes de voir les Etats-Unis perdre la main au profit de la Chine dans le domaine des communications mobiles, le président américain fait ainsi capoter ce qui aurait été le plus important rapprochement jamais enregistré dans le secteur technologique.

“Le rachat projeté par l’acquéreur (Broadcom) est interdite, et toute fusion sensiblement équivalente, acquisition ou rachat, effectué directement ou indirectement, est aussi interdit”, précise le décret présidentiel promulgué lundi. Le decret fait état de“preuves crédibles” qui ont conduit Donald Trump à considérer qu’une prise de contrôle de Qualcomm par Broadcom“pourrait conduire à une action qui menace d’affecter la sécurité nationale des Etats-Unis.”
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?