Publié le: 07/11/2017 @ 18:52:57: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieSprint et T-Mobile US ont annoncé samedi qu'ils avaient renoncé à leur projet de fusion en vue de créer un opérateur télécoms mobile susceptible de concurrencer les leaders du marche américain, ce qui oblige Sprint à rechercher d'autres solutions pour poursuivre son redressement. Le japonais Softbank, société-mère de Sprint, le quatrième opérateur mobile américain, et l'allemand Deutsche Telekom, maison-mère de T-Mobile US, le troisième opérateur mobile américain, ne voulaient pas, semble-t-il, céder trop de contrôle sur leurs actifs respectifs.

Si la nouvelle entité avait vu le jour, elle aurait compté plus de 130 millions d'abonnés et se serait classée au troisième rang derrière Verizon Communications et AT&T. Les deux opérateurs avaient tenté une première fois de fusionner en 2014 mais ils avaient dû y renoncer pour des questions réglementaires.De fait, même s‘ils étaient allés au bout de leur nouveau projet de fusion, ils auraient dû le défendre âprement auprès des autorités de la concurrence.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?