Publié le: 08/01/2019 @ 19:26:49: Par Nic007  Dans "Social "
SocialGrâce aux près de 200 tweets qu'elle a postés, Rahaf Mohammed al-Qunun, jeune fille brune vêtue à l'occidentale, est sortie de l'anonymat en moins de 48 heures. Samedi, en voyage au Koweït avec sa famille, elle décide de fuguer et atterrit à l'aéroport de Bangkok. Elle envisage de rallier dans la foulée l'Australie où elle compte déposer une demande d'asile. Mais elle est arrêtée à son entrée sur le territoire thaïlandais. Les autorités lui notifient son renvoi, la conduisant dans une chambre d'hôtel de l'aéroport où elle doit rester jusqu'à son expulsion, prévue lundi matin. A l'aide d'une table et d'une chaise, elle se barricade dans la pièce d'où elle poste sur Twitter une multitude de messages et de vidéos désespérés.

Rahaf Mohammed al-Qunun dit craindre que sa famille, qui lui aurait déjà fait subir des violences physiques et psychologiques, ne la tue. Elle fait aussi savoir à une ONG qu'elle souhaite renoncer à l'islam. Rapidement, la riposte s'organise sur les réseaux sociaux, notamment sous le hastag #saverahaf. Des internautes demandent aux gouvernements français, allemand, américain ou encore canadien de plaider sa cause. Même l'ambassadeur d'Allemagne en Thaïlande, Georg Schmidt, exprime « ses vives inquiétudes », lui aussi sur Twitter. Lundi, peu avant midi, le vol KU412 de la compagnie Koweit Airways, censé ramener la jeune femme, décolle sans elle. Une première victoire de la Toile. Et, sur Twitter, plus d'un demi-million de personnes mentionnent le hashtag #saverahaf ou le compte de la jeune femme. Ce dernier, ouvert il y a seulement quelques jours, compte désormais 80 000 abonnés. Face à cette onde de choc, le chef de la police de l'immigration thaïlandaise, Surachate Hakparn, capitule. Il annonce lundi après-midi que la jeune fille ne sera pas « renvoyée contre son gré », puis qu'elle est placée sous la protection du HCR.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?