Publié le: 05/12/2018 @ 19:26:00: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitUne commission parlementaire britannique a accusé mercredi Facebook de divulguer des données personnelles d'utilisateurs à certaines entreprises, plus de 200 pages d'courriels internes au géant américain à l'appui. Facebook s'est défendu de toute irrégularité. « La publication de ces documents est dans l'intérêt du public », a déclaré Damian Collins, le président de la Commission sur le numérique, la culture et les médias (DCMSC) de la Chambre des communes. « Ils soulèvent des questions importantes sur la manière dont Facebook gère les données de ses utilisateurs, sur leurs politiques en matière de collaboration avec des développeurs d'applications et sur la manière dont ils exercent leur position dominante sur le marché des réseaux sociaux », a-t-il ajouté.

Facebook est depuis plusieurs mois dans le viseur de cette commission dans le cadre d'une enquête sur le phénomène des « fake news ». Dans un résumé de cette liasse de 250 pages de documents, qui inclut des courriels envoyés par le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, Damian Collins soulève plusieurs « problèmes-clés ». Il affirme que Facebook a noué des accords avec certaines entreprises pour leur permettre « un accès total aux données des amis des utilisateurs » du réseau social, bien que le géant américain ait annoncé en 2015 mettre fin à ces accès. Selon lui, Facebook a aussi utilisé la start-up israélienne Onavo, qui développe des applications de service mobile, pour conduire des enquêtes sur l'usage des applications par les utilisateurs, « apparemment à l'insu » de ceux-ci, selon M. Collins.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?