Bavardages  » Voilà des critiques
Catégorie :  
Rappel du message précédent
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Voilà des critiques
Publié le 21/04/2013 @ 21:50:09,
Par zion
Chympa, je passe l'info à la maman! :dawa:
Je suis le Roy :ocube:


Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Voilà des critiques
Publié le 21/04/2013 @ 22:03:06,
Par Bulle
... Avec une BD lue cet après-midi, coup de coeur que je recommande à Max s'il ne connaît pas déjà :

http://s3.static69.com/m/image-offre/8/c/f/f/8cff0434ab26f10ed06e799cd0340da3-300x300.gif

La peau de l'ours, se passe de nos jours sur l'île de Lipari. C'est l'histoire d'un mafioso vieillissant et aveugle à qui le jeune Amedeo, suant sur sa bécane pour gravir la colline en haut de laquelle Teofilio termine sa vie, vient tous les jours apporter le journal et lire l'horoscope, dans l'attente d'un mystérieux message.
A chaque visite, Teofilio troque l'horoscope contre un pan de sa vie à l'adolescent qui boit ses paroles : il lui raconte sa jeunesse dans le milieu mafieux américain de la fin des années 30.C'est à cette époque que Teofilio, 15 ans, montreur d'ours, rencontre Don Pomodoro de manière pour le moins abrupte et ne tarde pas à entrer à son service, pour le pire mais aussi le meilleur. Don Pomodoro étrenne chaque jour un costume blanc et met un point d'honneur à ce que celui-ci finisse la journée taché de rouge. Don Pomodoro a un fidèle sous-fifre, W.C., qui vérifie tous les jours qu'un ennemi ne se cache pas sous son lit. Don Pomodoro règne sur le centre de la ville. Il adore demander des comptes. Il excelle das l'art de les régler rapidement. Et il a aussi une petite-fille, Mietta, qui lit divinement bien Steinbeck...
Une bonne BD bien ficelée, de mon point de vue de béotienne, un excellent moment. Je recommande chaudement.

Edit : Et donc, le scénario est de Zidrou, qui change de style après Ducobu, et les dessins de Oriol, illustrateur espagnol dont je n'avais jamais entendu parler. Pas mon style d'illus préféré mais par contre ça va très très bien avec l'histoire.

Dernière édition: 21/04/2013 @ 22:08:50
It's true that we don't know what we've got 'til it's gone, but it's also true that we don't know what we've been missing until it arrives.
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Voilà des critiques
Publié le 21/04/2013 @ 22:10:05,
Par Bulle
Demain (ou après), je vous parle de ma dernier coup de coeur roman, "Toutes ces vies qu'on abandonne" et de la série Zodiaque, sauf si vous la connaissez déjà tous.
It's true that we don't know what we've got 'til it's gone, but it's also true that we don't know what we've been missing until it arrives.
Lien direct vers ce message Editer  Citer  Ajouter ce message en quote multiple  Supprimer
Voilà des critiques
Publié le 21/04/2013 @ 23:40:29,
Par testeurdesite
Non non, connais pas du tout.
A demain ... vivement.
La liberté d'opinion n'est rien, en regard de la colossale liberté de rester assis au soleil quand on n'a pas envie de travailler.
Répondre  - Catégorie :  
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?