Publié le: 16/09/2020 @ 20:00:53: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsLa Cour de justice de l'Union européenne s'est prononcée officiellement sur l'affaire Telenor , condamnant l'opérateur téléphonique hongrois, accusé de violations de la neutralité du net , en raison de certaines options tarifaires qui garantissaient aux clients une navigation illimitée pour l'utilisation de certains applications et services spécifiques. Une pratique qui vous semblera sans aucun doute familière, de nombreux opérateurs proposent également actuellement des options permettant une navigation illimitée sur les applications de messagerie, les services de streaming musical et plus, sans en éroder la quantité. Selon la Cour de justice de l'Union européenne, cette pratique porte atteinte à la neutralité du réseau, favorisant certains services au détriment d'autres, sur la base de considérations purement commerciales plutôt que techniques. De cette manière, les droits des utilisateurs sont limités et dirigés par les opérateurs. Ces options peuvent donc être considérées comme interdites non seulement pour Telenor en Hongrie, mais également dans toute l'Europe . Comment réagiront les opérateurs ?
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 15/07/2020 @ 19:33:56: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsAvec un revirement par rapport à ce qui avait été annoncé précédemment, le gouvernement dirigé par Boris Johnson a annoncé qu'il annulerait le 31 décembre 2020 le contrat qui le liait à Huawei pour la fourniture d'infrastructures de réseau 5G. La motivation officielle est que les sanctions américaines auraient rendu l'infrastructure 5G de Huawei beaucoup plus à risque , ce qui signifie que n'étant plus en mesure de collaborer avec certaines entreprises, Huawei pourrait obtenir des matériaux auprès de fournisseurs considérés comme dangereux à Londres. Forçant la main de Johnson, en plus des pressions internes de son propre parti, les relations sino- hongkongaises ont peut-être été importantes dans la balance. L'ancienne colonie britannique est en effet en désaccord avec le gouvernement chinois, à tel point que le gouvernement britannique avait déjà déclaré sa volonté d'accueillir jusqu'à trois millions d '«exilés» de Hong Kong.

La date du 31 décembre n'est cependant pas accidentelle, car elle coïncide avec l'abandon de l'union douanière et du marché commun de l'Union européenne par le Royaume-Uni, qui n'était guère en mesure de contrarier le gouvernement Trump dans ce passage délicat pour son économie. Cependant, le démantèlement du réseau de Huawei ne se fera pas du jour au lendemain: nous parlons de 2027 . En tout état de cause, la décision de révoquer Huawei aura un coût pour le Royaume-Uni à la fois en termes monétaires (encore à quantifier) ​​et en retard dans le développement de la 5G (les estimations parlent d'au moins un an, de 2027 à 2028).
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 15/04/2020 @ 19:22:01: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsComme nous le savons, la 5G n'est pas encore une technologie largement utilisée sur le territoire européen. Cependant, les premières villes commencent à être couvertes par la version Sub6 de la 5G, c'est-à-dire celle avec une gamme plus étendue mais plus lente, similaire en substance à une version avancée de la 4G. Dans d'autres pays (comme la Corée du Sud et les États-Unis), de nombreuses antennes sont déjà installées pour les ondes 5 mm plus rapides. Mais ce n'est pas la 5G "controversée" dont nous parlons dans cet article mais plutôt la 6G , ou la connectivité de sixième génération. En effet, l'IEEE (l'un des organismes qui certifient de nombreuses technologies, y compris les télécommunications également) a en effet lancé un appel dans son Journal of Communications and Networks concernant la demande de contributions (en anglais appel à communications ) de quiconque souhaite contribuer à la création de la nouvelle norme 6G.

Les sujets à couvrir sont nombreux et, parmi les différents, il est demandé de mettre l'accent sur l'utilisation dans le domaine de l'IoT, dans le domaine du mIoT (c'est-à-dire l'IoT massif), en robotique et dans les véhicules. Étant à un niveau embryonnaire, il est encore question de définir la vision et les objectifs que ce réseau 6G doit avoir, mais qui commence évidemment déjà à tracer la voie sur des sujets tels que la sécurité, l'efficacité et la vie privée. Le calendrier prévoit actuellement l'envoi de documents le 5 mai avec diverses étapes de révision et un article de synthèse final publié le 31 décembre 2020. Il n'est pas inhabituel pour l'IEEE d'avancer maintenant pour tracer la voie de la 6G, étant donné qu'il s'agit de processus longs et qu'en moyenne, par génération de réseau, il fallait environ 10 ans . Dans certains cas, nous avions des technologies disponibles et commercialisées avant même la définition des normes (voir Wi-Fi 6 ou WiMax), mais dans la plupart des cas, il faudra plusieurs années après la définition de ces normes pour devenir opérationnelles.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 06/04/2020 @ 19:31:24: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsCertaines tours radio pour la transmission de la voix et la connectivité téléphonique ont été incendiées dans certaines villes britanniques. Nous parlons de tours 5G dans les villes de Liverpool, Birmingham et Melling dans le Merseyside, dans le nord de l'Angleterre. Il n'y a aucune réclamation officielle à ce sujet, mais des vidéos d'actes malveillants avec des références à la 5G ont été téléchargées en ligne. De la même manière, un groupe Facebook a été signalé (puis fermé) où il a salué précisément la poursuite de ces opérations illégales. Le directeur du National Health Service, Stephen Powis, a déclaré: "Je suis absolument dégoûté que les gens prennent des mesures contre l'infrastructure dont nous avons besoin pour faire face à cette urgence." Powis a déclaré que ce n'est pas acceptable, en particulier à un moment comme celui-ci, lorsque le réseau cellulaire fournit assistance et soutien à ceux qui travaillent à domicile et à ceux qui luttent contre le virus. Une tour en feu pourrait théoriquement empêcher quelqu'un d'appeler au besoin. À ces rapports de tours en feu s'ajoutent également des rapports de harcèlement et d'insultes aux travailleurs qui ont installé la fibre pour prendre en charge la 5G. Dans une vidéo, une femme dérange deux travailleurs en disant que la 5G "nous tuera tous".
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 11/03/2020 @ 19:00:48: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsLe bras de fer colossal entre le gouvernement des États-Unis d'Amérique et Huawei ne montre aucun signe de fin, et celui d'aujourd'hui est un autre chapitre de l'un des événements les plus importants de ces dernières années, non seulement sur le plan technologique, mais aussi politique. Le gouvernement américain a en fait accordé une dérogation supplémentaire de 45 jours à l'interdiction, pour permettre à Huawei de continuer à collaborer avec de nombreuses entreprises américaines. La principale raison de cette grâce est à attribuer à l'état de dégradation des réseaux Internet de nombreuses régions du territoire américain. Tout cela parce que, bien que les États-Unis considèrent Huawei comme une menace pour la sécurité , la plupart de ses réseaux sans fil dans les régions rurales dépendent de l'équipement Huawei, qui nécessite parfois certains produits fabriqués aux États-Unis pour le faire.

Tout cela est une autre preuve claire de l'importance du rôle de Huawei dans le secteur mondial des télécommunications , si important qu'il oblige le gouvernement américain à suspendre l'interdiction, de temps en temps. Malgré tout, les États-Unis continuent de conseiller aux autres pays de s'appuyer sur le géant chinois pour construire la nouvelle infrastructure réseau 5G , selon eux pour des raisons de sécurité.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 06/03/2020 @ 21:48:04: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsLa croissance de la 5G est inévitable et à la portée de tous. Avec plus de 24 marchés mondiaux où elle est active en moins de 12 mois, les réseaux de nouvelle génération ne représentent plus une technologie d'avenir, mais une réalité actuelle, avec des estimations actuelles qui font état d'un appareil sur cinq connecté au réseau 5G d'ici 2025 . Tout cela sera possible grâce aux énormes investissements des opérateurs mobiles : dans les 5 prochaines années, en effet, le capital total investi sera de l'ordre de 1,1 billion de dollars , dont 80% sont destinés aux réseaux 5G. L'augmentation du nombre de stations et l'amélioration conséquente du signal seront essentielles pour définir la structure d'un réseau qui sera non seulement utilisé par les consommateurs, mais aussi par les entreprises.

Mais l'histoire de la 5G compte toujours deux protagonistes, qui bénéficieront directement ou indirectement des investissements du secteur: le réseau 4G et l'Internet des objets (IoT). La génération actuelle de réseaux 4G (qui a dominé ces dernières années avec 52% des connexions mobiles mondiales) sera confrontée, d'ici 2025, à une augmentation de quelques points de pourcentage de sa part de marché; cela se ferait grâce à l'engagement des opérateurs à augmenter le nombre d'abonnés mobiles uniques (actuellement 5,2 milliards). L'Internet des objets fera alors partie intégrante de l'ère 5G. Le nombre estimé de connexions IoT augmentera plus du double , atteignant 25 milliards d'appareils connectés . Les revenus générés augmenteront également et, comme on peut le penser, la qualité générale des produits.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 31/01/2020 @ 19:12:37: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsLe Brexit, voté par les britanniques aussi loin que 2016, prend officiellement effet. Le 31 Janvier est en fait le dernier jour du Royaume-Uni dans l'Union européenne.Parmi les nombreuses séquelles que cette opération entraîne, il y a aussi celle de l'itinérance: le site Internet du gouvernement de Londres a en effet annoncé qu'à compter du 1er janvier 2021 " la garantie de l'itinérance gratuite sur les appareils mobiles dans toute l'Union européenne prendra fin. " Il est donc probable que la procédure inverse sera également menée, avec l'incapacité des utilisateurs européens à exploiter le Roam Like Home sur l'île britannique.

Cependant, il y a une loi qui protège les consommateurs britanniques, obligeant les opérateurs pour vous avertir si vous dépassez le seuil de 45 livres dans le trafic de données. Un accord entre la Grande-Bretagne et l'UE pour étendre l'itinérance gratuite également après le détachement définitif n'est pas exclu , mais pour le moment nous vous conseillons de profiter de ces mois qui pourraient être les derniers à bénéficier de cette commodité.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 24/01/2020 @ 21:19:32: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsPermettant de transmettre beaucoup plus rapidement que la téléphonie mobile actuelle de très grandes quantités de données, la 5G promet le développement de technologies futuristes, voiture autonome, chirurgie à distance, usine automatisée et objets connectés. Mais elle suscite également de nombreuses inquiétudes de certains, liées à son potentiel impact sanitaire ou environnemental : « On inverse les choses : on prend la décision et on réfléchit après […]. On ne dispose quasiment d’aucun élément sur les évaluations sanitaires et environnementales », a indiqué Stephen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement qui mène cette bataille avec l’association Priartem-Electrosensibles de France. Les ONG dénoncent l’absence d’évaluation environnementale et demandent l’application du principe de précaution en matière d’exposition aux ondes, mais elles mettent aussi en avant des impacts sociétaux plus larges de cette nouvelle technologie. « La 5G, c’est l’hyperconnectivité de tout et de tous, c’est une bascule de la société. Et l’Homme dans tout ça ? », lance ainsi Sophie Pelletier, présidente de Priartem.

La pétition « stop à la 5G » mise en ligne par ces ONG vendredi, à la veille de la Journée mondiale contre la 5G, met également en avant la hausse de la consommation énergétique attendue. Avec la 5G, « la consommation d’énergie des opérateurs mobiles serait multipliée par 2,5 à 3 dans les cinq ans à venir », ce qui représenterait « une augmentation de 2 % de la consommation d’électricité du pays », avaient estimé dans une tribune publiée dans le Monde début janvier Jean-Marc Jancovici et Hugues Ferrebœuf, du groupe de réflexion The ShiftProject. Sans compter l’énergie pour la fabrication des terminaux, serveurs, et de tous les objets connectés.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 22/01/2020 @ 19:27:25: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsAujourd'hui, le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Bretton, a annoncé que des lignes directrices pour le développement des réseaux 5G seront publiées plus tard ce mois-ci . Comme indiqué, ce seront des recommandations strictes concernant la sécurité, mais aucune annonce contre Huawei n'est prévue. Les exigences incluront la nécessité d'une surveillance étroite, mais chaque État sera libre de décider des paramètres sur lesquels confier les travaux. Il semble donc que l'Union européenne souhaite sortir des escarmouches qui se déroulent depuis un certain temps entre les États-Unis et la Chine, sans envisager de mesures spécifiques pour Huawei , l'entreprise au centre de l'affrontement. Cette stratégie semble viser à éviter d'éventuelles répercussions de l'Est et de l'Ouest . La situation dans le Vieux Continent semble en retrait et dans tous les pays, le débat est au moins houleux.

Le Royaume-Uni - soumis aux règles de l'UE jusqu'à la fin du Brexit - est divisé entre la pression du gouvernement américain et le front compact pro-Huawei des opérateurs de réseaux nationaux (Vodafone, O2, BT et Three UK), qui ont déjà des technologies différentes liés à la société chinoise. L'Allemagne semble plutôt plus ouvert, car exclure Huawei entraînerait un retard d'environ cinq ans dans les travaux , comme l' a déclaré le ministre allemand de l'Intérieur. Un précédent accord établi par Deutsche Telekom a été temporairement suspendu, mais les craintes que la Chine bloque les importations de voitures, un secteur fondamental de l'industrie allemande, pèsent.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 23/12/2019 @ 16:00:39: Par Nic007  Dans "Telecoms "
TelecomsSi vous avez une offre contenant du Giga (qui ne l'a pas de nos jours?), vous pouvez également en utiliser une partie à l'étranger si vous séjournez dans l'Union européenne. Le coût de gros maximal pour 1 Go de trafic était de 6 € en 2017, mais au fil du temps, il a été abaissé. À partir du 1er janvier 2020 , ce coût sera encore réduit à 3,5 € / Go (contre 4,5 € / Go actuellement).

Le résultat est simple: en réduisant le coût du Go, pour le même coût de l'offre, nous aurons plus de Go disponibles pour être utilisés dans l'UE. Ce sont des informations déjà connues depuis des années mais il est toujours bon de s'en souvenir.
Lire la suite (0 Commentaires)
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?