Publié le: 17/06/2022 @ 18:30:28: Par Nic007 Dans "Vidéo"
VidéoLa perte des utilisateurs de Netflix commence à ébranler certains piliers du géant du streaming . Comme le dit un vieil adage tiré d'un célèbre film de 007, " Ne jamais dire jamais ", et cela s'applique de manière excellente à l'entreprise, qui a d'abord revu sa politique de ne jamais diffuser de publicité (en plus de plusieurs initiatives pour contre-partage de compte ) et envisage même maintenant d' abandonner son modèle de surveillance excessive . Pour les non-initiés, le binge watching est décrit par Netflix lui-même : par binge, nous entendons terminer au moins une saison d'une série dans les 7 jours suivant le début du visionnage. "Lorsque Netflix a présenté son service , il a décidé de diffuser les séries non pas de manière hebdomadaire comme d'autres services (comme Disney+), mais en une seule fois , afin que les utilisateurs puissent les regarder à leur guise. L'exemple le plus évident a été la sortie de Stranger Thing 4 le 27 mai . Le volume 1, 7 épisodes, 9 heures d'affilée, a battu des records absolus avec près de 287 millions d'heures regardées. L'idée de Netflix a toujours été de « binge people », comme le dit Robert Thompson, professeur à l'Université de Syracuse et expert de la culture pop, et de faire parler les gens. Mais maintenant, les choses auraient changé et même le modèle qui a fait le succès de l'entreprise serait remis en question .

En effet, au fil des années, Netflix a délaissé les contenus sous licence " historiques " tels que " The Office " ou " Friends " qui faisaient revenir les abonnés, pour se concentrer sur leurs propres productions. Et tandis que toutes les autres plateformes ( Disney+, HBO Max et Hulu ) maintiennent leurs utilisateurs accrochés semaine après semaine, en publiant des épisodes à intervalles réguliers, sur Netflix, les utilisateurs conservent l'abonnement pendant trois à six mois jusqu'à ce qu'ils se gavent de séries, puis repartent du service jusqu'à l'arrivée de nouvelles importantes. À ce stade, l'entreprise s'est rendu compte que quelque chose n'allait pas et a essayé des modèles intermédiaires , en commençant à diviser les saisons en deux ou en parties pour les distribuer. La quatrième et dernière saison de " Ozark " a été scindée en deux, tout comme la dernière saison de "Stranger Things". Les deux derniers épisodes de la quatrième saison de " Stranger Things ", y compris la finale de 2,5 heures, commenceront à être diffusés le 1er juillet. Selon le co-PDG de l'entreprise, Ted Sarandos, ces solutions étaient liées à Covid , mais en tout cas, Netflix a constaté que les utilisateurs l'aimaient et pourraient réutiliser le système à l'avenir. Selon l'analyste de Wedbush Michael Pachter, il n'y a rien de mal à ce que Netflix s'inspire également de ses concurrents.

Et là se pose le dilemme : échelonner la série, et donc la fin du binge-watching, ou garder le modèle pour se différencier des autres et pourtant publier beaucoup plus de contenu pour ne jamais perdre de spectateurs ? Comme indiqué ci-dessus, Netflix a abandonné (ou abandonne) de nombreuses séries historiques, telles que "Parks and Recreation", "Schitt's Creek", "Mad Men", "Criminal Minds" et "New Girl", et tandis que "Breaking Bad" , "Grey's Anatomy", "NCIS" et "Supernatural" sont toujours à l'antenne, la société s'engage davantage sur ses propres productions ("Squid Game" et "Love is Blind" par exemple). Les experts sont divisés sur ce que l'entreprise devrait faire. Selon Creative's Csathy, Netflix devrait se concentrer sur le développement de franchises ou l'achat de droits de franchise existants, sur le modèle "moins c'est plus", tandis que l'analyste des médias et du streaming Dan Rayburn pense que l' industrie du streaming continue d'essayer de nouveaux modèles , et que Netflix en attendant continuera. les soi-disant « boulimies ». Au bout du compte, selon Thompson, tous les services de streaming deviennent tôt ou tard bingeable , mais c'est la façon dont ils sont d' abord présentés au public qui est contrôlé par les entreprises, et génère donc le plus de profits . Que dit Netflix ? Pour le moment, il est silencieux, réfléchissant à ce qu'il doit faire.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?