Publié le: 13/05/2020 @ 19:02:44: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomiePavel Durov, PDG de Telegram, a annoncé la fin du projet de blockchain TON et de la crypto-monnaie associée, Gram . Comme l'explique Durov lui-même, au cours des deux dernières années et demie, l'équipe de Telegram a travaillé au développement d'une blockchain appelée TON (Telegram Open Network), qui aurait été la base d'une crypto - monnaie décentralisée , conçue pour payer des biens et des services dans de la plateforme. Durov fait l'éloge des résultats obtenus par l'équipe, affirmant que Gram aurait respecté les mêmes principes de décentralisation de Bitcoin et Ethereum, mais aurait été nettement supérieur aux deux crypto-monnaies les plus célèbres en termes de vitesse et d'évolutivité.

Cependant, les rêves de décentralisation de Durov ont été interrompus par un tribunal américain et la Securities and Exchange Commission (l'organe de surveillance de la bourse). En effet, une décision a empêché Telegram de vendre Gram aux investisseurs ; plus important encore, l' interdiction a une valeur mondiale, pour empêcher les citoyens américains d'acheter la crypto-monnaie après le lancement. Le résultat est que l'équipe Telegram a décidé de se retirer du projet: Durov n'exclut pas que quelqu'un puisse continuer à utiliser le nom de TON, mais précise qu'aucun membre de l'équipe n'a quoi que ce soit à voir avec cela et suggère de ne pas faire confiance. Le message de Durov se termine sur des tons amers: le PDG de Telegram espère que d'autres continueront de lutter pour la décentralisation et que quelqu'un d'autre pourra réussir là où il a échoué.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?