Publié le: 09/08/2019 @ 21:00:45: Par Nic007  Dans "Logiciels "
LogicielsPendant des mois, il y a eu tellement de spéculations sur HongmengOS, le système d'exploitation insaisissable sur lequel Huawei travaille depuis des années. Aujourd'hui, lors de la conférence des développeurs , la société chinoise l'a enfin officiellement présenté. Il s'appelle HarmonyOS , il est open-source et prend en charge pratiquement tous les types d'appareils auxquels vous pouvez penser: smartphones, tablettes, smartwatches, PC, haut-parleurs intelligents, écouteurs, voitures, etc. Oui, c’est ainsi qu’elle ressemble à une alternative à Google Fuchsia , bien que ce dernier n’ait jamais été annoncé officiellement. Les travaux sur HarmonyOS ont débuté il y a environ 2 ans , avec la version 1.0 de son micro-noyau, mais ils ont été fortement accélérés en 2019 afin d'étendre sa compatibilité. La version 2.0 est prévue pour 2020, suivie de l'année suivante à partir de la version 3.0. Il est très difficile de dire maintenant à quel niveau de fonctionnalité correspond son développement. Cependant, Richard Yu, PDG de Huawei, a répété que sa société souhaitait conserver Android , mais que si cela n’était pas possible à l’avenir, HarmonyOS serait prêt à changer à tout moment (dans un ou deux jours, selon la société). Le premier appareil avec HarmonyOS sera plutôt un téléviseur intelligent, le téléviseur Honor Vision .

Mais les ambitions d'HarmonyOS ne s'arrêtent pas là. En fait, le système d'exploitation de Huawei prendra en charge non seulement les applications Android , mais également les applications Linux , ainsi que les applications Web. De plus, le compilateur HarmonyOS ARK prend également en charge Kotlin, Java, Javascript, C et C ++. Tout cela pour réaffirmer non seulement la facilité avec laquelle les développeurs créent du contenu pour le nouveau système d’exploitation, mais également le fait que celui-ci sera extrêmement fluide, avec une latence réduite au minimum et avec la sécurité au centre de son développement (à cet égard, il ne supportera pas l’ accès root), car il sera capable d’interconnecter des systèmes très différents et sera donc potentiellement plus exposé à des attaques de types divers.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?