Publié le: 01/07/2019 @ 21:35:36: Par Nic007  Dans "Musique "
MusiqueL’IFPI, représentant de l’industrie musicale mondiale, a rejoint une vaste coalition de grands labels indépendants, d’éditeurs, de DSP et d’organisations d’artistes, ainsi qu’un code de bonnes pratiques du secteur. Le code établit des directives pour arrêter la lecture non authentique de musique sur des services de streaming, dans le but de mieux se positionner dans les charts, d’accroître les parts de marché et de manipuler les paiements de redevances.

Frances Moore, PDG de l'IFPI: «La manipulation de la diffusion en streaming peut nuire à l'exactitude des graphiques et, en fin de compte, à l'exactitude du paiement des redevances des services de diffusion en continu aux fabricants de musique. Ceux qui font de la musique - des artistes et des auteurs-compositeurs aux labels, en passant par les éditeurs et au-delà - doivent être récompensés de manière juste et précise pour leur travail et leurs investissements. Toute manipulation de cours qui porte atteinte à cette justice ne peut être tolérée. "
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?