Publié le: 24/08/2018 @ 18:56:31: Par Nic007  Dans "Social "
SocialLes chercheurs, venant de l'Université George Washington, de l'Université du Maryland et de Johns Hopkins, se sont intéressés à la fréquence avec laquelle les vaccins étaient mentionnés par des comptes suspectés d'être des bots ou des comptes liés aux officines de désinformation russes, notamment la notoire Internet Research Agency, à qui une vaste opération de propagande sur internet pendant la campagne présidentielle américaine a été attribuée. Ils n'ont pas trouvé beaucoup de tweets sur les vaccins, parmi l'échantillon de 1,8 million de tweets examinés, sur une période allant de juillet 2014 à septembre 2017. Seuls 253 messages contenaient VaccinateUS, par exemple.

Mais l'étude montre que «les communications de santé sont devenues des armes: les sujets de santé publique comme la vaccination font partie des tentatives de désinformation par des puissances étrangères», avertissent les auteurs de l'étude, publiée jeudi dans la revue American Journal of Public Health. Comme pour d'autres thèmes controversés en politique (armes, immigration, religion...), les messages se divisaient à peu près également entre pro et anti-vaccins. Cela correspond à la stratégie des trolls russes de «promouvoir la discorde» au sein de la société américaine, notent les experts.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?