Publié le: 17/07/2018 @ 15:49:41: Par Nic007  Dans "Internet "
InternetLe Parlement égyptien a adopté une loi autorisant l'Etat à bloquer des comptes sur les réseaux sociaux et à poursuivre des journalistes qui auraient publié des "fausses nouvelles". Selon ce texte voté lundi et qui doit encore être ratifié par le président Abdel Fattah al Sissi, les blogs et les comptes sur les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook ayant plus de 5.000 abonnés seront considérés comme des médias et pourront être poursuivis pour publication de fausses nouvelles ou incitation à enfreindre la loi.

Le Conseil suprême pour l’administration des médias, dirigé par un responsable nommé par le président Sissi, supervisera l’application de cette loi et prendra des mesures en cas d’infractions. La loi interdit la création de sites web sans l’autorisation du Conseil suprême, qui pourra suspendre ou fermer certains sites et imposer des amendes aux rédacteurs. Elle stipule que les journalistes ne peuvent filmer que dans les endroits qui ne sont pas interdits, sans autre précision.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?