Publié le: 13/04/2018 @ 19:48:24: Par Nic007  Dans "Justice "
JusticeBackpage.com, site américain de petites annonces récemment fermé car accusé de favoriser la prostitution de mineurs, a plaidé coupable de trafic d'êtres humains, a annoncé jeudi le ministère américain de la Justice. La plateforme, parfois présentée par ses détracteurs comme le premier site de prostitution du monde - même si, parmi ses millions de petites annonces, beaucoup ne concernent pas la prostitution - avait été brutalement fermée le 6 avril par les autorités fédérales, et sept de ses responsables inculpés.

Dans un accord de plaider-coupable, conclu avec les autorités judiciaires, le PDG de l'entreprise, Carl Ferrer, a reconnu que lui et les deux co-fondateurs du site, Michael Lacey et James Larkin, avaient mis au point un dispositif de «modération» des annonces afin que la promotion de la prostitution y soit moins explicite. Pour autant, a admis M. Ferrer, ces modifications «ne changeaient rien à la nature essentielle du service illégal» proposé dans les annonces. Les autorités fédérales reprochent à Backpage d'avoir blanchi une partie des 500 millions de dollars de revenus générés par les relations sexuelles tarifées.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?