Publié le: 21/12/2017 @ 19:04:50: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieLa Corée du Nord a démenti jeudi avoir été derrière la cyberattaque mondiale via le logiciel de rançon Wannacry comme l'en accuse Washington, ajoutant que les Etats-Unis cherchaient à la diaboliser. L'attaque WannaCry avait infecté en mai dernier 300.000 ordinateurs dans 150 pays, verrouillant les fichiers des utilisateurs et exigeant des centaines de dollars pour les libérer. La Maison Blanche a accusé Pyongyang cette semaine d'avoir été à la manoeuvre, emboîtant ainsi le pas à plusieurs autres pays ayant mis le Nord en cause.

Un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié "d'absurdes" les accusations américaines, ajoutant: "comme nous l'avons dit clairement à plusieurs reprises, nous n'avons rien à voir avoir les cyberattaques". Washington a "des arrières-pensées", a ajouté le porte-parole cité par l'agence officielle KCNA. "Il s'agit d'une grave provocation politique de la part des Etats-Unis qui vise à entraîner la communauté internationale dans une confrontation avec la Corée du Nord, en ternissant l'image d'un pays digne et en le diabolisant".
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?