Publié le: 29/12/2016 @ 19:40:11: Par Nic007  Dans "Economie "
EconomieLe conglomérat industriel japonais Toshiba est à nouveau en difficulté, après avoir mal calculé les risques du rachat par sa filiale nucléaire Westinghouse d'une société du même secteur aux États-Unis. Les règles comptables américaines imposent une estimation des valeurs des actifs dans l'année suivant leur rachat. Dans le cas présent, Westinghouse a mésestimé au départ le coût de projets dans lesquels était embarquée S&W, et la probabilité est haute pour Westinghouse et Toshiba de devoir prendre en compte une charge exceptionnelle phénoménale toujours en cours d'examen.

Toshiba est ainsi de nouveau dans une situation délicate alors que l'entreprise espérait pouvoir se tirer d'affaire après la restructuration suivant un retentissant scandale de manipulation de comptes. Le groupe, qui fabrique aussi bien des semi-conducteurs que des ordinateurs, ascenseurs, robots ou réacteurs nucléaires, est toujours sous haute surveillance. La direction s'est dite prête à envisager une augmentation de capital et a prévenu qu'elle pourrait aussi avoir besoin de l'aide des banques.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?