Publié le: 10/09/2021 @ 23:22:48: Par Nic007 Dans "Apple"
AppleRegarder au-delà de vos limites naturelles, embrasser de nouveaux espaces tout en restant vous-même. Derrière cette phrase se cache en grande partie l'avenir du premier spectateur d' Apple , le dernier (peut-être) grand projet de l'interrègne de Tim Cook, ainsi que l'avant-dernière pièce (l'autre est personnifiée dans l' Apple Car ) avant la grande transformation de l'entreprise. Californien. En partant du segment mobile, elle élargira ses horizons pour englober des secteurs de marché au sens diamétralement différent (mais évidemment rentables pour les entreprises qui y participent).

L'heure du retour des lunettes "intelligentes" à la mode est maintenant mûre et en témoigne, après tout, le dernier ouvrage de Facebook , réalisé en collaboration avec le spécialiste Ray-Ban. Pourtant, le projet d'Apple est destiné à se différencier à bien des égards. Le spectateur étudié par les ingénieurs de la « pomme » impliquera en effet une approche diamétralement opposée par rapport à celle, par exemple, de l' Oculus : ce ne sera pas un concentré de technologie sur lequel reposera l'expérience de la réalité virtuelle et augmentée. entièrement , mais en contiendra suffisamment pour proposer la meilleure approche possible aux utilisateurs. Le reste sera géré en cohabitation par l'iPhone, l'iPad, le Mac et les autres séries d'appareils auxquels il pourra être associé, renforçant encore la notion d' écosystème . Une indiscrétion venant de The Information l' a déjà expliqué il y a quelques jours et les précédentes rumeurs sont aussi du même sens.

Autrement dit, la visionneuse d'Apple pour la réalité virtuelle et augmentée sera cadrée littéralement comme un accessoire : elle sera couplée à des appareils compatibles et exploitera la puissance de calcul de ces derniers pour reproduire l'expérience AR/VR, mais peut-être aussi l'affichage complet des notifications des principaux appareils. Un choix qui implique un raisonnement d'opportunité et de praticité : l'entreprise américaine souhaite rendre l'appareil le plus léger possible, tant en termes de taille (et surtout de poids, comme en témoignent les rumeurs qui ont émergé jusqu'à présent), qu'en termes de Matériel.

Par exemple, il n'y aura pas de Neural Engine pour l'intelligence artificielle et le machine learning, totalement grevé par l'appareil externe auquel il sera couplé. Le même processeur - qui sera construit selon un procédé de fabrication de 5 nanomètres - n'aura pas pour objectif de dépasser, en termes de puissance, celui des Mac les plus récents (comme le prétendent plutôt certaines voix désormais plus actuelles), mais limitera lui-même à accepter ce qui est vraiment important pour l'expérience de réalité mixte : une amélioration de la composante vidéo , une réduction de la consommation d'énergie et une augmentation des performances de transfert de données.

En fait, l'autonomie semble être l'un des points clés du spectateur d'Apple , combinée à la légèreté : l'appareil devrait peser environ 150 grammes , dépassant de loin les solutions apportées par la concurrence (qui, rappelons-le, ont un poids minimum de 300 - 400 grammes). L'intention de la société "apple" est de produire un appareil confortable à porter, surtout après une utilisation prolongée. Et cela devrait également valider la possibilité de gérer les notifications qui apparaissaient à l'écran par des gestes.

En tout cas, la démarche du géant de Cupertino rappelle beaucoup celle pratiquée sur l' Apple Watch : il existe un système sur puce optimisé pour le contenu, mais surtout il existe une longue série de composants dédiés à la santé (et avec le modèle d'autres pourraient être ajoutés l'année prochaine). De même, Apple n'épargnera aucun effort sur les capteurs de sa nouvelle visionneuse : le capteur sera grand et aura tout ce dont vous avez besoin pour améliorer l'expérience de la réalité augmentée, capturer l'environnement en haute résolution et garantir une approche hautement immersive. L'appareil devrait également utiliser un écran Sony microLED , capable d'être à la fois brillant pour le contenu en mode augmenté et opaque pour ceux, à la place, en mode virtuel. À bord, à la place, 15 caméras trouveront de l'espace pour reproduire fidèlement les mouvements des utilisateurs sur l'écran, tandis que les lentilles transparentes verront la signature de Genius Eletronic Optical , déjà fournisseur d'Apple d'objectifs grand angle et téléobjectif pour le prochain iPhone 13 Pro et Pro Max. , ce dernier, donc destiné à se fortifier aussi dans les années suivantes et à être canalisé vers plus de secteurs.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be - © 2002-2021 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?