Les jeunes ingénieurs optent de plus en plus pour des emplois dans le secteur de l'énergie
Publié le 18/03/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Lundi 18 mars 2019 — De plus en plus d'étudiants en ingénierie s'intéressent à un emploi dans le secteur de l'énergie. L'expert de recrutement Hays l'annonce à l'occasion de la Journée de l’ingénierie, le mardi 19 mars. Le secteur de l'énergie jouit d'une bonne réputation auprès des étudiants, notamment en matière d'environnement et d'énergies renouvelables.

L’an dernier, l’expert de recrutement Hays a remarqué une demande croissante chez les ingénieurs diplômés qui se destinent à un emploi dans le secteur de l'énergie. Ce secteur jouit d'une bonne réputation grâce aux bonnes conditions qu'il offre.

Outre un salaire attractif, il y a souvent suffisamment d'opportunités de croissance au sein de l'entreprise. ‘L'adéquation culturelle’ est aussi souvent importante tant pour l'entreprise que pour l'employé.

"Les étudiants en génie sont comme tout le monde concernés par l'environnement et les énergies renouvelables. Ils estiment qu'il est important de poursuivre ce qu’ils fassent à la maison au travail. Les jeunes ingénieurs recherchent spécifiquement un employeur écologique qui, par exemple, offre à ses employés un vélo électrique au lieu d'une voiture ", explique Melanie D'Huyvetter, spécialiste du recrutement en Ingénierie & Technologie chez Hays.

Haute sécurité d'emploi

Quiconque obtient son diplôme d'ingénieur est presque certain de pouvoir commencer immédiatement. Le marché de l'emploi dans ce secteur souffre encore d'importantes pénuries. Surtout avec des ingénieurs techniques dans des domaines spécialisés tels que la Recherche & Développement et Automatisation.

Melanie D'Huyvetter : " Nous constatons qu'il est très difficile de trouver les bonnes personnes pour ces postes techniques spécifiques, comme dans les départements Automatisation et Recherche & Développement. Nous avons l'impression que de plus en plus d'ingénieurs obtiennent à nouveau leur diplôme, mais souvent ils cherchent des postes qui vont au-delà du purement technique et qui couvrent également leurs compétences en communication, en commerce et en management. »

Bien informé

Il est frappant de constater que les étudiants en génie sont bien informés à l'avance des emplois futurs possibles. Ils s'adressent souvent à un recruteur pour lui poser des questions précises.

"Nous accueillons de plus en plus d'étudiants qui veulent savoir quel emploi convient le mieux à leur personnalité. Beaucoup d'entre eux veulent un emploi varié et de préférence pas trop ennuyeux. Et en fonction de cela, ils commenceront à chercher. Les mots les plus souvent utilisés par les ingénieurs débutants sont " défi " et " variation ", explique Melanie D'Huyvetter.

Le candidat idéal

Les entreprises sont souvent exigeantes et à la recherche du candidat idéal. Les ingénieurs débutants doivent satisfaire à de nombreuses conditions spécifiques. Ils doivent avoir reçu une formation adéquate et être immédiatement employables dans de nombreux cas. Après un certain temps, il se peut que l'on envisage d'offrir une formation supplémentaire aux candidats à l'interne afin de trouver la personne qui leur convient le mieux.

Une fois que les entreprises trouvent le candidat parfait, elles ont une force loyale. Les ingénieurs à la recherche d'un nouvel emploi sont souvent bien informés avant de passer à une nouvelle entreprise. Ils veulent trouver un employeur où ils se sentent instantanément à l’aise et ils ont l'intention d'y rester longtemps.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?