Publié le: 07/11/2017 @ 18:40:33: Par Nic007  Dans "Apple "
AppleAccusé d'avoir cherché à minimiser ses impôts sur ses liquidités détenues à l'étranger, Apple s'est défendu lundi en affirmant notamment que ses montages fiscaux étaient motivés par la volonté de payer l'essentiel de ses impôts aux Etats-Unis. Alors que le groupe américain avait établi des filiales et son siège européen en Irlande, où l'impôt sur les sociétés est particulièrement bas, les choses se sont corsées en 2013, lorsque des parlementaires américains, des responsables irlandais et la Commission européenne ont commencé à s'intéresser de près aux montages fiscaux du géant américain, expliquent plusieurs médias lundi.

Apple reconnaît que "parmi ces changements, (sa) filiale détenant ses liquidités à l'étranger a été domiciliée à (...) Jersey" mais que ce choix était "spécifiquement" motivé par la volonté de "s'assurer que ses obligations fiscales et ses paiements aux Etats-Unis n'étaient pas réduits", sous-entendu par une éventuelle hausse de son imposition ailleurs. Le groupe justifie en effet le fait d'avoir du "cash" à l'étranger car "c'est là qu'il vend la majorité de ses produits". Toutefois, justifie Apple, comme "l'immense majorité de la valeur de nos produits est créée aux Etats-Unis - où nous concevons et développons (...) nos produits - la majorité de nos impôts est due aux Etats-Unis", conformément aux règles fiscales internationales, selon Apple.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?