Poster une réponse à un sujet: Analyste-Programmeur, c'est quoi exactement?
Attention, ce sujet est un sujet ancien (4301 jours sans réponse)
Gras [b]Texte[/b] Italique [i]Italique[/i] Souligné [u]Souligné[/u] Barré [strike]Barré[/strike]
Courriel [email=nobody@nobody.org]Nom[/email] Lien [url=http://www.website.com]Texte[/url] Ancre [anchor]Nom[/anchor] Image [img]http://www.website.com/image.jpg[/img] Insérer une image en provenance du site
Aligné à gauche [align=left]Texte[/align] Centré [align=center]Texte[/align] Aligné à droite [align=right]Texte[/align] Toute la largeur [align=justify]Texte[/text]
Couleur [color=#000000]Text[/color] Mise en forme [highlight=pascal]Texte[/highlight] Widgets Emoticons :code: [:code] Convertisseur HTML vers BBCode Convertisseur Word vers BBCode
Prévisualisation Vérification de l'orthographe

Copier Coller Couper Tout sélectionner
Tout effacer Insérer la date Insérer l'heure Insérer la date et heure Insérer votre IP
Liste [list=square][item]BlaBla[/item][/list] Liste Numérotée [list=decimal][item]BlaBla[/item][/list]
Citation [quote=name]Texte[/quote] Spoiler [spoiler]James est le meurtrier![/spoiler]
Tout en majuscules [uppercase]Texte[/uppercase] Tout en minuscules [lowercase]Texte[/lowercase] l33t [l33t]Je suis un nerd[/l33t] Texte en indice [sub]Texte[/sub] Texte en exposant [sup]Texte[/sup] Taille du texte [size=8]Texte[/size]
 
Spizzer
Alors je remonte mon propre topic après une longue absence... Je devais préparer mon déménagement au USA et j'avais pas trop la tête à écrire une réponse développée... Et après ca m'est un peu sortit de la tête pour être honnête

Pour ce qui est des informaticiens dans la physique, il y en a pas mal... J'en connais deux personnelement: Un qu'y s'occupe de faire un programme pour analysée les données qui sortent du CERN en utilisant des cartes graphiques pour les calculs (car les GPUs sont massivement paraléllisés et assez bien concus pour le genre de calculs demandés apparement) et un autre qui crèe du hardware et du code pour gèrer un téléscope en Amérique du Sud. Dans les deux cas, ils ont besoin d'apprendre pas mal de notions de physique (que moi même je ne connais pas vraiment, c'est pas mon domaine) pour pouvoir faire leur boulot. Mais c'est à ca que ca sert de travailler pour une unif après tout, et probablement autre part aussi d'ailleurs. Donc oui, un analyste programmeur peut devenir chercheur en Physique, et même faire un doc si il veut.

Sinon, en parlant de code pourris, je suis entrain de reprendre (pour le paralléliser) un code d'un ancien doctorant (je ne peux donc pas lui parler), et c'est assez lourd... Aucunes indentations dans le code (pour être plus précis, elles sont aléatoires, ou j'en ai pas compris la logique), il y a des fuites de mémoire de partout (à chaque passage dans une boucle, on réalloue de l'espace temporaire mais on le libère jamais), des noms de variables très explicites (var1, var14, ...) et plein de joyeusetés dans le genre.

Sinon ai-je mentionné que j'ai eu des cours de programmation à l'unif (les mêmes que les 1e Candi Info d'ailleur) et de l'analyse numérique? Ce qui ne m'empêche probablement pas de coder à ma facon, comme tout le monde je présume. Et avant ca, j'ai fait trois ans de cours du soir en "Analyse et Programmation", meme si je me souvient pas qu'on ai fait de l'UML ou du RUP (mais il y avait clairement de l'analyse, j'ai en mémoire "langage de description algorytmique" mais je peux me tromper) et il y avait un peu de base de donnée aussi. Pas des tonnes cependant, 3 ans c'est court.

Sinon ovh, tu mentionnais que quelques bouquins et de la bonne volonté pourraient m'aider, tu as des idées à ce sujet? Etant donné que je vais probablement passer le reste de ma vie à créer des programmes (comme les russes on déjà fait tout ce qu'il était possible de faire sur papier, il nous reste plus que le numérique)

Et pour finir un merci tardif pour vos réponses passées...
ovh
SMaton tu n'as pas tout à fait tort :grin: Il est clair que le diplôme ne fait pas tout et que l'expérience dans un métier est très importante. D'ailleurs en recrutement souvent on regarde plus l'expérience que le diplôme.

A la façon dont tu décris comment tu travailles (et pareil pour Spizzer d'ailleurs), tu as l'air de faire ça le mieux possible; et comme j'ai dit on peut se former soi-même avec de la volonté et de bons bouquins :smile: Puis si tu as été coaché par d'autres développeurs de métier, ils t'ont sûrement aiguillé vers les bonnes techniques. D'ailleurs un analyste-programmeur sortant de l'école aurait aussi besoin d'être coaché par un développeur d'expérience, car l'expérience ne remplace pas les études, et il reste plein de choses à apprendre quand on débute dans la vie professionnelle (et même après).

Donc dans ton cas, comme dans celui de Spizzer, vous avez l'air bons quand même :dawa: :wink: Mais en informatique on rencontre tellement de gens qui disent s'y connaître parce qu'ils ont juste appris un peu de syntaxe d'un langage... qu'on est un peu désabusés :ohwell:
gizmo
Bon, ben je vais devoir casser un mythe alors.

Pour travailler dans une boite qui realise des appareils medicaux implatables, je peux t'assurer qu'une tres grande majorite des developpeurs n'ont AUCUN diplome d'informaticien, ni meme du diplome s'en approchant.

On y trouve des diplomes d'histoire de l'art, d'infirmier, de biologie, ... Et toute la chaine de procedures de test et de validation est gangrenee par une incompetence dans le domaine flagrante. Alors, oui, ca tient, mais c'est loin, tres loin d'etre optimal et sur.

Oh, et un autre mythe a casser, non il n'est pas possible de se defendre tout seul devant un tribunal en Belgique, uniquement dans certains cas rares ou benins.
SMaton

... long text ...


Je ne vais pas te sortir le truc du "des vies entre ses mains" ou quelque chose de ce genre. Car tu as tout a fait raison. Autant que je suis d'accord avec toi que quelqu'un qui répare l'ordi de Mamy n'est pas un informaticien. Et je suis d'accord avec toi, qu'un programmeur qui travaille sur un logiciel d'auto-pilote a aussi des vies entre ses mains.

Quand tu va au tribunal, tu n'es pas obligé de te faire représenter par un avocat. Tu as le droit de te représenter toi même. Si tu pers parce que tu ne connais pas le droit ou les procédures comme l'avocat de l'autre partie, tant pis pour toi. Mais soit...

Je ne dit pas que les diplômes ne servent à rien. Un diplôme dit a celui qui veut t'engager: "J'ai investi du temps dans l'étude d'un métier et je sais de quoi je parle. J'ai appris comment résoudre les problèmes dans mon domaine. Je suis un spécialiste."

Un employeur a donc la certitude que celui qui est devant lui réponds à des critères spécifiques, recherché par l'employeur.

Quelqu'un qui n'a pas ce diplôme ne réponds pas a cela. Si j'avais 18 ans et que j'aurais programmé tout seul dans mon coins, aucun employeur digne de ce nom ne m'engagerais. Et c'est bien ainsi. L'employeur doit être certain que le "nouveau" ne coule pas l'entreprise par une bêtise ou autre.

C'est pour cela que 75% de ceux qui travaillent en tant que "programmeur" sont passé par les jeux d'ordinateurs (en tout cas en Allemagne). J'en fait parti. Un universitaire demanderais a) plus d'argent et b) des conditions de travail plus humain. Mais même dans les jeux d'ordi, tu ne rentre pas comme ça. Tu dois prouver aussi ce que tu vaut. Par après tu dois t'améliorer.

Ce n'est qu'après 8-9 ans que j'ai fait mes premiers pas en tant que programmeur (en bas de l'échelle) dans le business "sérieux". Et il m'ont seulement accepté après que je leur avait proposé de travailler 1 mois sans salaire pour montrer ce que je savait faire. La politique de l'entreprise était de ne pas engager quelqu'un qui n'a pas de diplôme (justement l'argument de la méthode de travail en mains) car ils avaient fait de mauvais expériences.

Dans quelque sorte le travail dans les jeux d'ordinateur m'a permit d'apprendre "sur le tas" le métier.

MAIS... oh grand MAIS!!! Aussi bien, intelligent et tous ce que tu veux que je sois, je ne rêverai jamais de travailler pour l'ESA, ou pour un entreprise créant des logiciels médicales. Car je sais que même si je passe toutes les conditions qui me permettraient de travailler sur un tel projet, le diplôme qui me manque me ferme la porte.

Si je reviens sur l'argument "de la vie et de la mort" (désolé), c'est exactement pour cela que les logiciels conçu pour un autopilote, pour des applications médicale, pour l'industrie-automobile et autres doivent passer par toute une panoplie de testes et vérifications. Ce n'est pas UNE personne qui y travaille, mais toute une équipe. Les règles de travails doivent être autant plus strictes. Un logiciel auto-pilote non-testés ne sera pas utilisé. Et en principe, ces testes doivent être conçus pour "attraper" les fautes que quelqu'un aurait fait (diplômé ou pas).

Je suis extremement exigeant envers moi et ceux avec qui je travaille. Autant sur la qualité du travail que sur les conditions de travail ou le projet lui même. J'ai déjà annulé des contrats parce que le client ne parvenait pas a fournir les informations nécessaires ou de travailler de façon adéquate pour assurer une très bonne qualité du produit.

Rassure-toi... des gars comme moi seront de plus en plus rare dans le futur... en tout cas je l'espère.

A+
SMaton



http://fr.wikipedia.org/wiki/Méthodes_d'analyse_et_de_conception

Avoue c'est surtout l'UML qu'on apprend, donc si, il y a surtout "une" méthode, puis les autres :smile:


D'accord avec toi.
SMaton
J'ai trouve ceci : Définition Analyste-Programmeur.

Ca définit pas mal le metier.
gizmo

Mais bon... je crois qu'on voit que ce sujet me tiens à coeur. J'ai du faire mes preuves et je me suis forgé une réputation chez mes clients. Et quand j'entends qu'il y a des gens qui pensent que ceux qui ont fait des études sont meilleur car eux, ils ont fait des études, ça me mets en rogne... j'ai vu assez de diplômés incapable de faire des simples opérations binaires ou de comprendre une situation ou des besoins.

Sans rancune s'il vous plaît :smile:


Sans rancune, soit. Ton histoire est touchante, mais n'inversons pas les roles. Je m'explique:

Si je veux m'installer en temps que medecin, je n'ai d'autre choix que d'avoir mon diplome de medecine. Si je ne l'ai pas, je suis hors-la-loi. L'acces a la profession passe par l'obtention du diplome.
Alors, on va tout de suite me retorquer que "oui, mais le medecin, il a des vies entre ces mains", et patati et patata.
Ok.
Et le notaire? Et l'avocat? Ils n'ont pas de vie entre leurs mains que je sache (en Belgique tout du moins)? Pourtant il y a aussi un acces a la profession limite par le diplome.
Et l'informaticien qui va programmer les appareils qui servent a operer a distance, qui gere les pilotes automatiques des avions (ainsi que la desactivation de celui-ci), il a des vies entre ses mains, lui?

Le probleme, en informatique mais egalement dans d'autres domaines, c'est que beaucoup de gens pensent connaitre l'informatique parce qu'ils ont un PC chez eux, depanne mamie avec son antivirus, ou realise le site web de leur ecole.

Si je cuisine bien et que mes amis me complimentent pour ma cuisine, je ne vais pas, du jour au lendemain, m'installer comme restaurateur. Cuisiner pour 6, c'est une chose, gerer les coup de feu, les serveurs, les commandes differentes, etc, c'en est une autre.
Pourtant, pour l'informatique, cela ne semble pas autant gener les gens. On embauche tout le monde et n'importe qui qui a ecrit "PHP, HTML, C++" sur son CV. Et souvent on en paye les pots casse par apres.

Alors, je sais bien qu'au debut, comme dans chaque science et dans chaque travail qui s'etoffe et se specialise, non, il n'y avait pas de dilpome et tout ca. De meme qu'il n'y avait pas de permis de conduire. Seulement, apres, cela ne suffit plus.
Et c'est la que le bas blaisse actuellement. On a mis en place des diplomes pour garantir un certains savoir-faire, une certaine qualite (dont on peut discuter, mais c'est pareil pour le medecins), une certification. Pourtant, ce diplome n'est toujours pas une condition necessaire pour l'acces a la profession.

C'est desolant et devalorisant a bien des niveaux. Tous les jours, je bosse avec des gens qui ne sont pas a leur place. Non pas qu'ils soient tous idiots, mais ils n'ont simplement pas la formation (et la certification) necessaire pour faire le travail qui leur est demande. Le travail est ralentis, souvent mal fait (a des degres variables, certes), mais pourtant tout aussi bien valorise que le travail propre et soigne. Pourquoi? Parce que le manager, ou le client, n'est pas a meme de juger de la qualite du travail produit dans bien des cas.
Quand on fait appelle a un entrepreneur ou un plombier pour faire sa maison, sa tuyauterie, bien souvent, il impose des choix que l'on accepte. Apres tout, c'est son boulot, il doit savoir de quoi il parle, non? Pareil pour le medecin? Pareil pour "l'informaticien"? Bah non, justement, ce n'est pas pareil, a tous les niveaux. Et ca, je le constate tous les jours.
zion

En ce qui concerne "une méthode précise d'analyse", disons qu'il n'y a pas "une" méthode mais "des" (dépendant des besoins du client). Si le gars ne connaît qu'une, je crains fort qu'il n'a qu'un champs de vision restreint...



http://fr.wikipedia.org/wiki/Méthodes_d'analyse_et_de_conception

Avoue c'est surtout l'UML qu'on apprend, donc si, il y a surtout "une" méthode, puis les autres :smile:
SMaton


Absolument pas. C'etait en reponse au poste precedant. Si j'avais voulu repondre a ton poste, je l'aurais fait soit en-dessous de celui-ci, soit en le quotant pour replacer ma reponse dans son contexte.


Ah désolé alors :smile: "... et la partie programmation que tu fais aussi à ta façon" allait bien avec ce que j'avais écris avant. Sorry, encore.
SMaton
Maintenant faut avouer que dans les PME, c'est souvent overkill :ddr555:


Ça, c'est vrai. Mais il ne faut pas oublier que même les PME peuvent se noyer s'il ne planifient pas leur logiciel. Quand j'ai parlé d'un cahier de charges, d'une évaluation de risques, de prototype, de unit testing, etc, un des programmeurs m'a répondu que l'équipe est tellement petite qu'on n'a pas besoins de tout cela... et maintenant il ne sont pas seulement plusieurs mois en retard mais en plus j'ai tellement changé le logiciel d'origine (celui dont j'ai la maintenance en mains), qu'il y a des vrai doutes si le smart client est encore nécessaire ou pas...

Le mois de mars sera intéressant pour moi. L'entrepôt de pièce détaché de Ford à Cologne (un des plus grand en Europe) fera le roll-out de mon logiciel à base de reconnaissance vocale. J'ai fait se logiciel en sous-traitance (planification, développement, installation, suivi, maintenance, ...).

En ce qui concerne "une méthode précise d'analyse", disons qu'il n'y a pas "une" méthode mais "des" (dépendant des besoins du client). Si le gars ne connaît qu'une, je crains fort qu'il n'a qu'un champs de vision restreint...
Catégorie :  






Ada
CSS
Cobol
CPP
HTML
Fortran
Java
JavaScript
Pascal
Perl
PHP
Python
SQL
VB
XML
Anon URL
DailyMotion
eBay
Flickr
FLV
Google Video
Google Maps
Metacafe
MP3
SeeqPod
Veoh
Yahoo Video
YouTube
6px
8px
10px
12px
14px
16px
18px
Informaticien.be  - © 2002-2021 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?