Utilisateur   Mot de passe  
Informaticien.be  - Derniers blogs actifs  - Liste des blogs
Clandestino
18/10/2006 @ 18:03:40: Au pays de Mickey !
Je me coltine l'exercice du compte-rendu tant que les choses sont encore fraîches dans ma mémoire. Pour les photos, le lien se trouve à la fin du post.

Dimanche

Lever à 7h00, petit-déjeuner rapide, dernier contrôle des bagages et départ à 8 heures pile pour 4 heures de route. Pause-pipi à mi-chemin, nous arrivons peu avant midi dans le parking de l'hôtel Santa Fe. réception des clefs et des passes, et en route pour le parc (les chambres n'étant disponibles qu'à partir de 15h).

Il y a foule -- c'est normal pour un dimanche. Le principal intéressé (5 ans) ayant planifié nos déplacements avec une précision micrométrique, nous commençons donc par un tour du domaine à bord du Disney Railroad. Au passage, dès l'entrée on ne peut manquer la décoration haloweenesque, dégoulinante (au sens premier du terme !) d'orange flashy.

A peine descendus du train, nous voilà dans Main Street, prise d'assaut par des dizaines de personnages étranges, mi-hommes mi-citrouilles, mis en situation dans des postures dont l'étrangeté le dispute à l'originalité ! Et la peinture orange, marque de fabrique du Haloween disneyen, est littéralement partout -- on aime ou pas, mais on ne reste pas indifférent.

Foule oblige, nos pérégrinations de cette première après-midi seront des plus limitées. Mis à part quelques grands classiques quelques peu délaissés (Pinocchio, Blanche-Neige, le Mark Twain...), nous préférons remettre au lendemain la visite des attractions dont les files d'attentes affichent sans complexe des délais indécents, et nous assistons à la place à la très jolie "parade des méchants".

Cette première journée se finira par un fort sympathique -- et relativement honnête -- buffet à volonté, et puis par un dodo bien mérité.

Lundi

Branle-bas de combat ! Ce matin, nous avons rendez-vous dans le parc pour un petit déjeuner avec les personnages. Décrié comme battage marketing par les uns ou merchandising éhonté pour les autres, nous sortirons de l'épisode avec l'assurance d'avoir fait le bon choix, à la vue du regard émerveillé de notre petit bonhomme.

Le lundi, c'est tout de même mieux ! Le parc est partiquement désert, ce qui nous garantit un temps d'attente quasi nul à la majorité des attractions, et nous permet d'enchaîner successivement la maison hantée, le train de la mine, Les ponts suspendus, les Pirates des Caraïbes, Peter Pan, Star Tours, Chérie j'ai rétréci le public, les tasses du chapelier, et buzz lightyear. Ouf !

Ensuite... Flânerie, chasse aux autographes, et surtout moment magique entre tous pour notre petit prince : la rencontre de son personnage préféré, Tigrou ! Vous savez, un de ces moments dont on aimerait qu'il ne finisse jamais... Enfin, nous avons débusqué presque par hasard un joyeux trio de country, suivi d'un concert déjanté de steeldrums conduit par Stitch himself. Miam !

Et le soir, une fois le bout de chou mis au lit avec plein de rêves dans les yeux, nous le laissons à la garde de ses grand-parents pour aller flâner dans le Village et faire des choses pas raisonnables avec nos cartes de crédit !

Mardi

Aujourd'hui, c'est chacun de son côté : notre fils et ses grand-parents au parc Disney, et ma tendre moitié et moi aux Studios. Rendez-vous est pris à 15h pour le départ, nous avons donc quartier libre.

Première désillusion, au moment de prendre le petit déjeuner à l'hôtel : la file d'attente est encore plus longue qu'à Space Mountain ! Tant pis, la cafétaria de la gare TGV fera tout aussi bien l'affaire. Seconde désillusion, après être entrés dans le second parc : un furieux parfum de chantier et des palissades à perte de vue !

N'étant absolument pas attirés par les attractions "secouantes", nous ferons d'autorité l'impasse sur le Rock'n'Roll Coaster, tout comme sur le Cyber Space Mountain (qualifié de "truc de taré" par mon estimée épouse). Il nous restait donc à faire tranquillement le tour entre Animagique (mignon mais nunuche), Cinémagique (de toute beauté) et Armageddon (franchement bof)... Au bout du compte, une grosse déception que ce second parc, surtout ayant déjà connu le futuroscope. Certes, les décors des studios sont très bien réussis; certes, l'orchestre qui officie dans le studio un jamme avec beaucoup de pêche; certes, disney restera toujours disney mais... Il y manque cette étincelle de magie qui vous chatouille l'âme dès que vous pénétrez dans l'autre parc.

C'est donc vers 13h que nous somme allés récupérer le reste de notre famille, pour un dernier tour dans le parc et sur quelques attractions. Une ultime visite au dragon de la belle au bois dormant, et... Rideau !

Les photos : http://picasaweb.google.com/clandestino.usr/20061015DisneylandParis

Dernière édition: 18/10/2006 @ 18:07:35
Commentaires
Décidément, y a des promos d'enfer que tout le monde y va pour le moment? :gratgrat:
18/10/2006 @ 19:41:39: zion : Au pays de Mickey !
Poster un commentaire
Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?