Utilisateur   Mot de passe  
Informaticien.be  - Derniers blogs actifs  - Liste des blogs
Clandestino
10/03/2006 @ 16:19:21: [Délires ]: Décalage idéologique
Il est de ces jours étranges, où la trame même du temps exude un cynisme absolu; comme si les maîtresses de l'Echeveau torturaient leur ouvrage afin d'en corrompre le fil. De ces moments surréalistes, d'une lucidité presque douloureuse, où l'on se rend compte que, plus qu'une illusion, c'est un idéal tout entier qui s'est retrouvé sacrifié sur l'autel du profit et de la compétitivité.

En 1987, Jean-Jacques Goldman écrivait :

“...Et partout s'érigent en Maître
Les nouveaux Rois sans philosophes :
Le Rock, le Dollar, les Antennes...
Coca et Kalachnikov.”


Ces mots étaient empreints d'une indéniable préscience, mais portaient également en eux un germe fatal : celui qui, peu à peu, allait gangréner l'idéal de leur auteur.

En ces jours houleux pour le gouvernement français, alors que la sarabande des trahisons virevolte autour de la fameuse loi DADVSI (Droit d'Auteur et Droits Voisins dans la Société de l'Information), alors que ministres, ministrables, ministères, partis, artistes et lobbys de tous bords montent au créneau pour défendre leur (soit-disant) sacro-sainte prérogative à l'exploitation de la bêtise humaine, un homme vient de porter le coup de grâce au concept de la "licence globale", seul compromis équitable et valable tant sur l'aspect éthique que sur l'aspect commercial.

“Il est tout à fait impossible de mettre les gens devant un ordinateur connecté à Internet et de leur dire « soyez sympa, ne téléchargez pas illégalement ! » ”


Même source. Mais à dix-huit ans d'intervalle, le message a bien changé. Là où l'artiste des eighties finissantes prônait la rébellion et le politiquement incorrect, autant le conformisme actuel a eu raison de la flamme. Certes, on n'en est pas encore à la stupidité crasse des membres du groupe Kyo, ou à l'incurie béate et imbécile d'un Sarkozy... Mais la réalité est là.

En 1987, à l'issue d'un concert donné à Kinshasa, j'ai eu l'occasion de rencontrer personnellement Goldman — nous avions même échangé quelques accords lors d'un "boeuf" fort sympathique. J'avais appris à apprécier l'engagement de l'homme derrière l'artiste. Comme quoi, tout a une fin.

Dommage.

Dernière édition: 10/03/2006 @ 16:22:58
Commentaires
J'ai été obligé de relire, c'était d'un trop haut niveau culturel pour moi le commencement :itm:
(Ou alors je suis juste con :oh: )

Sinon euh, c'est pas constructif, mais j'aime pas Goldman... Pourquoi? J'en sais rien, mais j'ai mon premier argument alors :joce:

Faut dire que l'anarchiste en général se calme assez vite quand il commence à gagner sa vie, regarde Kohn-Bendit, lui aussi il a pas mal changé quand on compare son discours.

Pour certains, ca va dans le bon sens, ici c'est plutôt dans le sens du profit, dommage... (Quoi que je sois aussi un sale capitaliste)
11/03/2006 @ 00:25:09: zion : Décalage idéologique
J'aime bien goldman

Globalement je suis déçu par les artistes français et leur réaction et toutes les conneries qu'ils ont dite.
J'aurai jamais pensé ça d'eux surtout de jean louis aubert et franchement j'ai été sur le cul.

Je pensais que les artistes français étaient intelligents et bien je me suis trompé...

:vomi:
11/03/2006 @ 00:55:42: Poire : Décalage idéologique
J'ai été obligé de relire, c'était d'un trop haut niveau culturel pour moi le commencemen


On va dire que je prend ça comme un compliment :grin:

Je pensais que les artistes français étaient intelligents et bien je me suis trompé...


Les artistes français ne font hélas que suivre le modèle du grand frère américain. Malgré la prétention à une soit-disant exception culturelle, le mouvement a réellement débuté outre-Atlantique, avec l'affaire Metallica vs Napster. Certes, les américains ont les moyens de leurs ambitions. Mais à ce rythme-là, combien de temps avant d'avoir des déclinaisons européennes de la RIAA/MPAA (je sais, on les a déjà... Mais heureusement pour nous elles ne sont pas encore aussi virulentes)
11/03/2006 @ 06:13:17: Clandestino : Décalage idéologique
Bizarre de la part de Goldman , j'ai vu une émission avec Michael Jones (son pote) qui disait qu'un album n'était au début qu'une publicité pour un chanteur et non pas un moyen de gagner sa vie.
Le vrai travail du chanteur c'est le concert.
Et dans une autre émission Louis Bertignac ( le pote de Aubert )disait la même chose .
Donc c'est en producteur que s'exprime Goldman ou Aubert ,pas en artiste !
11/03/2006 @ 08:00:00: Derdesder : Décalage idéologique
Derdesder > ça change rien :oh:

Ils perdent peut-être de l'argent, mais ça leur en fait gagné aussi en promo...
11/03/2006 @ 11:36:09: Poire : Décalage idéologique
Je pensais que les artistes français étaient intelligents et bien je me suis trompé...

C'est ça qui nous différencie : toi tu crois encore en la bonté et au bon sens de l'homme, moi pas.
16/03/2006 @ 11:50:19: ovh : Décalage idéologique
Poster un commentaire
Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?