Facebook Marketplace: escroqueries courantes et comment les éviter – ESET explique
Publié le 07/07/2022 Dans Press Releases
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Un sondage récent montre qu'un répondant sur six (17 %) a été victime d'une fraude sur le site. Une grande partie du commerce sur cette "section des petites annonces" de Facebook est légitime, mais comme tout autre marché en ligne, il attire également de nombreux escrocs.
Cela augmente la pression sur les utilisateurs pour qu’ils comprennent les astuces typiques utilisées par les escrocs et ce qu'ils peuvent faire pour rester en sécurité. Voici les huit escroqueries à surveiller sur Facebook Marketplace et comment repérer les signaux :
1. Articles défectueux
Les vendeurs peuvent faire de la pub pour un produit qui semble bien sur la photo qu'ils ont publiée. Mais une fois qu'il a été livré ou que vous l'avez ramené à la maison, il se trouve qu'il est cassé. C'est fort délicat lors de l'achat d'articles électroniques, car vous ne pouvez généralement pas essayer toutes les fonctionnalités avant de payer. Cela peut aussi bien se produire avec un vendeur peu scrupuleux qu’avec un fraudeur professionnel.
2. Articles contrefaits
Si l’article n'est pas cassé, il peut s'agir d'une contrefaçon. Les vêtements de designers, les parfums, les bijoux et les cosmétiques sont des cibles particulièrement fréquentes pour la contrefaçon. Tout comme pour les escroqueries aux articles défectueux, il est difficile de savoir s'ils sont authentiques ou non à partir d'une petite photo. On cherche tous la bonne affaire, mais lorsque l’offre semble trop belle pour être vraie, elle l’est probablement.
3. Escroqueries Google Voice
Facebook Marketplace est aussi utilisé pour d'autres types de fraude, potentiellement sur d'autres plates-formes. Un exemple : un escroc accepte d'acheter un article. Mais ensuite, après avoir pris la conversation sur une plate-forme non surveillée comme WhatsApp, il demande au vendeur de s'identifier avec un code de vérification. En réalité, le code envoyé sur le téléphone du vendeur est un code d'authentification à deux facteurs (two-factor authentication code) envoyé par Google Voice et initié par le fraudeur. Ils peuvent donc créer un compte en utilisant le numéro de téléphone du vendeur, qui peut alors être utilisé dans d'autres escroqueries. Avec plus d'informations encore, ils pourraient tenter d'ouvrir d'autres comptes à votre nom ou d'accéder à ceux qui existent déjà. https://twitter.com/shanselman/status/1420800992388415491
4. Paiement trop élevé
Les vendeurs peuvent aussi se faire arnaquer par des fraudeurs. Dans un exemple classique, ceux-ci prétendront avoir payé de trop pour un article que vous vendez et publieront une capture d'écran montrant apparemment la transaction. Ils demanderont le remboursement de la différence. Mais bien sûr, il n'y avait pas de paiement initial, et maintenant vous êtes bon pour tout rembourser.
5. Pas de livraison (accompte)
Un truc classique consiste à vendre un objet et à encaisser l'argent, mais à ne jamais le livrer à l'acheteur. Cela ne s'applique qu'aux articles envoyés depuis l'extérieur de la zone locale de l'acheteur. https://twitter.com/AdamMartynAMTV/status/1425546879325061131
6. Faux cadeaux/hameçonnage
Une façon d'obtenir des informations supplémentaires consiste à envoyer des offres promotionnelles via Facebook Marketplace. En cliquant simplement sur un lien et en remplissant quelques informations personnelles, la victime pense qu'elle sera en ligne pour des articles de luxe gratuits, crypto ou autres offres spéciales (crypto or other special deals). Les escrocs veulent juste que leurs informations personnelles commettent une fraude ou un vol d'identité par la suite. LECTURE CONNEXE: 5 warning signs your identity has been stolen
7. Escroqueries à l'assurance
Les vendeurs proposant des articles coûteux sur Facebook Marketplace peuvent également être contactés par des acheteurs frauduleux. Ces derniers acceptent de payer les frais d'expédition et d'envoyer un faux document pour prouver qu'ils l'ont fait. Mais il y a un hic : ils demandent que le vendeur paie une petite prime d'assurance. Il peut s'agir d'un montant relativement faible par rapport à l'article à vendre, ce qui peut persuader le vendeur d’accepter. https://twitter.com/TSScot/status/1486321784605523971
8. Appât et changement
Les escrocs affichent souvent un produit de haute qualité avec un prix très tentant. Lorsqu’on souhaite saisir la "bonne affaire", ce produit a "disparu" et on vous proposera un article similaire à un prix beaucoup plus élevé ou une alternative de qualité inférieure.
Comment repérer une arnaque sur Facebook Marketplace
Pour tout type de fraude en ligne (online fraud), les internautes doivent rester sceptiques et vigilants. Voici 10 conseils pour vous aider à naviguer en toute sécurité sur Facebook Marketplace :
● Inspectez les articles avant de les acheter, achetez uniquement auprès de vendeurs locaux.
● Fixez le rendez-vous dans un lieu public, plutôt qu'à votre domicile et dans un endroit bien éclairé, idéalement pendant la journée.
● Vérifiez le profil des acheteurs/vendeurs pour voir les évaluations des utilisateurs et restez vigilant si les profils ont été créés récemment.
● Vérifiez le prix d'origine des articles et s'il y a un écart important avec le prix de vente, soyez attentif car ils peuvent être contrefaits/volés/défectueux, etc.
● Méfiez-vous des promos et ne donnez jamais de données perso pour y accéder.
● N'utilisez que des méthodes de paiement fiables (PayPal, Facebook Checkout) car elles offrent un moyen de contester un paiement. Les cartes-cadeaux (Gift cards), les virements bancaires et les services Venmo et Zelle sont couramment demandés par les fraudeur
● Gardez votre conversation sur Facebook – les escrocs aiment déplacer la conversation vers une autre plate-forme où ce sera plus facile d’escroquer les gens et de les empêcher de contester les transactions.
● N'envoyez jamais d'articles avant que le paiement ne soit fait.
● Méfiez-vous des changements dans le prix initial.
● N'envoyez pas de codes 2FA aux acheteurs potentiels.
Si le pire se produit et si vous soupçonnez une fraude, il faut intervenir – voici comment (here’s how).
Alors que le coût de la vie augmente en flèche, de plus en plus d'utilisateurs se tournent vers des plates-formes en ligne comme Facebook Marketplace pour se procurer des biens à prix réduits. Attention : les fraudeurs patrouillent également de plus en plus nombreux sur la plate-forme.
AUTRE LECTURE: The triangle of holiday shopping: Scams, social media and supply chain woes
A propos d’ESET
Depuis plus de 30 ans, ESET®développe des logiciels et des services de sécurité informatique de pointe pour protéger les entreprises, les infrastructures critiques et les consommateurs du monde entier contre les menaces numériques toujours plus sophistiquées. De la sécurité des terminaux et des mobiles à l'EDR en passant par le chiffrement, l'authentification à double facteur, les solutions légères et performantes d'ESET protègent et surveillent 24/7, mettant à jour, en temps réel, les défenses afin d’assurer sans interruption la sécurité des utilisateurs et des entreprises. L'évolution constante des menaces nécessite un fournisseur de sécurité informatique évolutif qui permet d’utiliser la technologie de façon sûre. Ceci est supporté par les centres de R&D d'ESET dans le monde entier, travaillant à soutenir notre avenir commun. Pour plus d’information visitez www.eset.com , ou suivez nous sur LinkedIn, Facebook, Twitter et https://www.eset.com/be-fr/ .

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?