Chocobo GP
Publié le 10/03/2022 Dans Nintendo Switch
Chocobo sur patins.

Final Fantasy est une grande franchise, il n'y a aucun doute là-dessus. Aujourd'hui, nous sommes là pour vous parler du dernier volet de l'un de ses spin-off les plus prolifiques et les plus adorables. Notre chocobo bien-aimé est passé par mille genres différents : des mini-jeux aux dungeon crawlers. Mais cette fois, c'est à son tour de remettre ses patins pour jouer dans Chocobo GP, un jeu de course mignon qui est la suite spirituelle du très regretté Chocobo Racing. Après une animation qui nous souhaite la bienvenue, la première chose que nous trouvons dans Chocobo GP est un menu avec différentes options qui prévoient la proposition du titre au rythme d'une chanson entraînante : un mode histoire, un autre contre la montre, un pour les tournois, un autre pour réaliser des courses personnalisées, un multijoueur, la boutique et le mode qui donne son nom au jeu, Chocobo GP. Nous allons donc les décomposer un par un pour que vous sachiez ce que vous trouverez dans la version complète du titre. Cela dit, commençons par le mode histoire, où nous avons droit à une jolie aventure par chapitres dans laquelle Chocobo et ses amis de toujours se lancent dans un grand voyage pour gagner un tournoi, dont le vainqueur se verra accorder un souhait. Étant donné l'attrait de cette proposition, nous serons rejoints en cours de route par toutes sortes d'autres personnages (issus pour la plupart des jeux Final Fantasy classiques, jusqu'au neuvième) comme, par exemple, Vivi et Steiner de Final Fantasy IX, l'un des jeux les plus appréciés des fans de la série. Ce mode sert plutôt de tutoriel d'introduction au jeu, où l'on se familiarise avec ses mécanismes en débloquant les différents personnages et pistes disponibles, tout en se faisant raconter une histoire mignonne sans trop de prétention.

Les modes contre la montre, tournoi et course personnalisée sont assez explicites : dans le premier, on peut essayer de battre ses records en affrontant les fantômes des autres coureurs. Dans les deuxième et troisième modes, on peut jouer seul ou avec un ami (sur la même console) soit dans une série de courses prédéfinies (en mode tournoi), soit dans une course dont on définit les paramètres. Cette dernière option est très pratique si l'on veut faire une partie rapide sur sa piste préférée. Si nous passons aux modes qui peuvent utiliser la connexion en ligne, nous trouvons d'une part le mode multijoueur classique, qui nous permet de jouer à la fois sur Internet (avec des amis ou des inconnus) et en mode local (chacun avec sa copie du jeu, jusqu'à un maximum de sept joueurs) dans une pièce aux courses que nous voulons. D'autre part, le mode Chocobo GP, dont nous avons parlé plus haut, est un tournoi de qualification dans lequel 64 concurrents s'affrontent dans des matchs en ligne à huit joueurs, seuls les quatre meilleurs joueurs avançant à chaque fois jusqu'à ce que la finale soit atteinte et qu'un vainqueur final soit désigné.

Des microtrasactions trop présentes ?

Outre les modes de jeu que nous avons mentionnés, nous avons un menu avec différentes options et la boutique, où nous devons souligner l'un des gros points négatifs du jeu : Chocobo GP a deux versions, une version Lite (essai gratuit avec des fonctionnalités limitées) et le jeu lui-même, au prix fort. Cependant, quelle que soit la version que vous possédez, il y aura une variété de monnaies. Les bonnes, que l'on acquiert en jouant, les guildes, uniquement disponibles pour ceux qui ont le jeu complet et qui seraient la monnaie du season pass standard (dans lequel on peut obtenir Squall de Final Fantasy VIII) et le mithril, la monnaie de microtransaction du titre qui donne la possibilité d'acquérir des skins supplémentaires pour notre personnage et des prize pass pour débloquer des personnages plus emblématiques. En d'autres termes, il s'agit d'un jeu en tant que service gratuit qui, bien qu'il s'agisse d'un titre à prix plein destiné à tous, comprend trois types de monnaie, dont un qui apporte des microtransactions à sa proposition.

Selon Square Enix, les passes de récompense coûtent 800 unités de Mithril, et le premier sera dédié à Cloud de Final Fantasy VII. Tous les joueurs qui ont commencé le jeu au lancement recevront les 800 unités de Mithril comme cadeau de bienvenue, mais le reste des Passes de prix devra être acheté séparément. Ainsi que les différents skins ou habillages spéciaux pour le casting existant de personnages, qui seront également proposés à la vente en échange de mithril. Avec des alternatives de grande qualité comme Mario Kart 8 Deluxe (qui connaîtra bientôt une nouvelle vie), il est difficile d'imaginer pourquoi un modèle économique incluant des micropaiements a été proposé pour Chocobo GP. Comme vous pouvez le voir dans notre revue de ses modes, c'est un jeu assez complet et charmant, mais la mise en œuvre de ce système nuit à son attrait général et fait qu'il est difficile de le considérer comme un titre aussi complet qu'il devrait l'être.

Une fête où tout a sa place.

Le gameplay de Chocobo GP est clairement inspiré de Mario Kart. Bien que de nombreux aspects aient été mis en œuvre dans le sillage de la célèbre franchise de courses de plombiers, ce jeu possède d'autres éléments qui le distinguent. Par exemple, chaque personnage possède une capacité unique qu'il peut utiliser lorsque sa barre de magicite est pleine (un élément que l'on peut collecter pendant les courses). De plus, certains des objets que nous pouvons utiliser sont assez originaux et amusants, comme un portail qui peut nous faire voyager en avant (ou en arrière, si nous avons un mauvais pied) sur la piste. En ce qui concerne les circuits, chacun d'entre eux présente des variations différentes qui apportent un peu de fraîcheur. Les personnages eux-mêmes disposent également de différentes options de personnalisation. Nous pouvons changer le véhicule qu'ils conduisent à partir d'une sélection, les rendre un peu plus uniques en plaçant des autocollants sur eux, ou alterner leur palette de couleurs à partir d'une autre petite sélection déblocable.

En ce qui concerne l'aspect audiovisuel du jeu, nous n'avons guère à nous plaindre. Le titre est coloré et possède un certain charisme, grâce notamment à son casting. La musique est également excellente, avec des morceaux entraînants et vivants et un doublage anglais pour le mode histoire qui n'est pas mauvais. Du point de vue technique, le jeu est également à la hauteur, avec un taux d'images constant et un rendu impeccable, quelle que soit la situation. De plus, si vous voulez l'essayer, nous vous rappelons que le même jour, Chocobo GP Lite sera également disponible gratuitement, une version aux caractéristiques réduites qui vous aidera à décider si le jeu est votre truc. Quoi qu'il en soit, quel que soit votre choix, vous aurez besoin d'un abonnement à Nintendo Switch Online pour utiliser les modes en ligne. Dans cette optique, assurez-vous de passer un bon moment sur la piste.

VERDICT

Chocobo GP est un jeu de course charmant avec un casting de rêve pour tout fan de Final Fantasy classique. Il y a de nombreuses façons de jouer, que ce soit en solo, en mode local avec une ou plusieurs consoles, ou en ligne. De plus, si son approche nous plaît, il est capable de nous offrir de nombreuses heures de jeu. Cependant, au-delà de cela, il n'innove pas trop dans ses mécanismes, et la présence de microtransactions et de passes payants peut en rebuter plus d'un. C'est pourquoi, avec des alternatives comme Mario Kart 8 Deluxe sur le marché, ce jeu est surtout recommandé pour deux types de joueurs : les fans les plus acharnés de la franchise et ceux qui aiment les jeux de course à fond et qui ont déjà brûlé le jeu susmentionné. Quoi qu'il en soit, si vous décidez de lui donner une chance, nous espérons que vous apprécierez beaucoup l'expérience.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
7 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?