Resident Evil 3
Publié le 30/10/2020 Dans PlayStation 4  Par Nic007
Avant et après Resident Evil 2.

Capcom a joué un rôle important récemment, en ramenant la franchise Resident Evil à ses racines dans Resident Evil VII et l'excellent RE2 Remake tout en offrant aux fans de Devil May Cry l'un des meilleurs jeux d'action que nous ayons vus. Ce fut un grand moment pour être un fan de Capcom et avec le remake de Resident Evil 3 qui arrive juste un an après son prédécesseur, est-ce que cette série choc peut continuer ? Vous incarnez Jill Valentine, vétéran de la franchise et officier des services de tactiques spéciales et de reconnaissance. Après les événements de Resident Evil 1 à Arklay Mountain, Jill est déterminée à mettre au jour les crimes d'Umbrella et à les exposer au monde entier. Malheureusement, le T-Virus a atteint Raccoon City et Jill est maintenant en fuite face au super puissant Tyran envoyé par Umbrella pour traquer les derniers membres des STARS, Nemesis. C'est une histoire que tous les fans de Resident Evil connaîtront et qui n'a pratiquement pas changé. Nous voyons le tout début et le chaos initial causé par le T-Virus avant les événements de RE2 dans toute sa gloire avant de sauter jusqu'à la fin de Raccoon City. Jill est toujours une vraie dure à cuire et sa nouvelle version est l'une des meilleures que nous ayons jamais vues. Carlos Oliveria fournit un fantastique protagoniste secondaire en tant que soldat de l'UBCS ignorant l'implication de son employeur. L'alchimie entre Jill et Carlos est tout simplement fantastique. Chacun d'entre eux livre des bons mots, tandis que leur relation passe d'alliés peu fiables à des coéquipiers qui se soutiennent mutuellement. Le dialogue entre eux est un rappel génial aux classiques ringards. Ensuite, nous avons d'autres personnages comme Brad, Mikhail (interprété par William Hope) et Nicholai, qui font tous un excellent travail en tant que seconds rôles.

Comme prévu, le RE Engine est magnifique, avec des environnements très détaillés et des modèles de personnages étonnants qui paraissent tous vivants. Les zombies ont l'air aussi défigurés qu'avant, tandis que le nouveau design visuel pour les Hunters est terrifiant, tout en nous donnant ce bourdonnement nostalgique. Les rues de Raccoon City sont inondées de morts-vivants car les magasins ont été dévalisés et les voitures accidentées sont laissées au milieu des rues. Tout est également bien animé, des zombies qui titubent vers vous à l'esquive de Jill. Tout semble naturel et nous avons été constamment impressionné par les petits détails. Bien que nous avons été un peu déçu par les changements de gore. Plus aucun membre ne tombera des corps, mais au lieu de cela, nous voyons un nuage de sang et les effets "ragdoll" sont complètement absents. Le gameplay est très similaire à celui du remake de Resident Evil 2. Vous voyez la scène par-dessus l'épaule du personnage lorsque vous éliminez les zombies, en essayant généralement de viser la tête ou les jambes pour les faire chanceler. Alors que Resident Evil 2 était un remake traditionnel d'horreur de survie avec des éléments d'action, le remake de Resident Evil 3 reste fidèle à l'original et devient beaucoup plus une horreur d'action. Jill peut désormais contourner rapidement ses ennemis et le timing parfait vous permettra de vous mettre au ralenti et de tirer rapidement sur la tête. Mais le timing peut être très serré. Même la touche plus subtile du réticule qui se rapproche plus vite que dans RE2, permet de se concentrer sur l'action. Il y a plus de zombies que jamais ici et pour compenser cela, vous aurez généralement une tonne de munitions aussi.

Des changements notables dans la progression.

C'est très amusant à jouer et si vous avez aimé le Resident Evil 2 Remake, vous aimerez sûrement celui-là également. Vous commencez dans un morceau de taille décente des rues de Raccoon City, en explorant plusieurs bâtiments tout en évitant les zombies et en réalisant des objectifs. Chaque zone présente de nouveaux gadgets et de nouveaux ennemis qui les font paraître un peu plus différents. L'hôpital, en particulier, est l'un de plus aboutis, avec les Hunters qui font leur grande réapparition. Les niveaux ne sont pas aussi complexes qu'avant et sont plus linéaires, mais il y a plus de variété dans l'offre, ce qui donne une sensation différente. Cet accent mis sur la linéarité peut être gênant pour certains, mais il s'avère tout aussi divertissant et ce n'est pas comme s'il n'y avait pas de secrets à trouver. Malheureusement, les choses commencent à bouger un peu à partir d'ici. Nemesis, le grand méchant du jeu n'a pas l'air aussi percutant que Mr X dans RE2, étant souvent relégué aux rencontres scénarisées. Cependant, ce n'est pas toujours une mauvaise chose car chaque rencontre avec Nemesis est superbe. Nous obtenons d'excellents combats de boss, des séquences de poursuite palpitantes et de nouvelles mutations créatives que nous n'avons jamais vues auparavant. Dans les rares occasions où vous avez l'occasion de l'affronter dans les zones ouvertes, vous remarquerez qu'il est beaucoup plus agile et capable que M. X. Capable de sprinter à pleine vitesse, de sauter par-dessus vous et de vous traîner avec ses tentacules. Cela rend ses apparitions presque entièrement scénarisées un peu plus douloureuses, car il existe un potentiel de menace vraiment dynamique et terrifiant dont on n'a pas tiré parti. Mais nous nous attendions à l'avoir sur le dos tout le temps.

Bien que c'était déjà aussi un problème avec la version originale de Resident Evil 3, la durée de vie du remake n'a pas été améliorée. Vous pouvez terminez le jeu en moins de six heures avec une exploration approfondie et la lecture de tous les fichiers que nous avons pu trouver. Cependant, nous avons une nouvelle et fantastique séquence hospitalière étendue qui entre en scène alors qu'avec Carlos quelques zones ont été coupées, à savoir le parc de Raccoon City et la tour de l'horloge. C'est un peu décevant car on a parfois l'impression que l'histoire essaie de se précipiter vers sa conclusion alors qu'elle a eu plus qu'assez de temps pour reprendre sa respiration et de raconter une histoire plus profonde. Mais une fois de plus, il y a un revers à la médaille. Comme c'est la tradition pour tous les jeux Resident Evil, la rejouabilité est assez forte. Lorsque vous terminez le jeu pour la première fois, un magasin similaire à celui de Resident Evil 5 s'ouvre, où vous pouvez acheter des améliorations permanentes, des objets spéciaux et des armes à munitions infinies avec les points gagnés en jeu. Un niveau de difficulté plus élevé se déverrouillera lorsque vous aurez terminé le mode Hardcore, déjà difficile. Ensuite, nous avons le jeu multijoueur asymétrique 4v1, Resident Evil Resistance, dont nous parlerons séparément après le lancement.

VERDICT

Malgré quelques lacunes concernant la durée du jeu et la façon dont Nemesis est utilisé dans l'aventure, Resident Evil 3 Remake est un autre excellent ajout à la franchise et un moyen idéal pour ramener ce classique à l'honneur. Espérons voir Jill et Carlos revenir dans un prochain épisode.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
8 / 10
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?