Agatha Christie : The ABC Murders
Publié le 30/10/2020 Dans Nintendo Switch  Par Nic007
Il était une fois.

Développé par Artefacts Studio (Moto Racer 4) et porté sur Switch par Tower Five, Agatha Christie : The ABC Murders avait déjà eu les honneurs d'une adaptation sur consoles il y a quelques années, plus particulièrement sur Nintendo DS, où le jeu affichait une formule proche d'un Professeur Layton. Cette nouvelle mouture reprend quant à elle les codes du point'n click et autres jeux d'énigmes et objets cachés. L'intrigue se base sur un roman existant, publié en 1936, et connu en France sous le titre "A.B.C. contre Poirot". Ce dernier met en scène le détective belge Hercule Poirot, qui doit traquer un tueur en série dont l'obsession est de tuer des gens innocents en suivant l'alphabet. Sa première victime se nomme Alice Ascher et réside à Andover. Poirot remarque que le nom, le prénom et le lieu de résidence commencent en effet par la lettre A. Bientôt c'est au tour de Betty Barnard de Bexhill de succomber à une strangulation. L'assassin a t-il décidé de faire tout l'alphabet ? Pourquoi Poirot a t-il reçu des lettres du tueur ? Y a t-il un lien entre les victimes ? Tant de questions qui essayeront de trouver une réponse durant l'aventure.

Sur la scène de crime, lors des phases d'investigation il faudra observer l'environnement et interroger les suspects en présence. Les dialogues sont très dirigistes, et il faudra se contenter de suivre la liste des questions dans l'ordre. Quant aux casses-têtes présents dans le jeu, ils s'avèrent très faciles à résoudre, les interactions avec les objets étant passablement réduites et un système d'aide est d'ailleurs présent en permanence. Impossible de partir dans une mauvaise direction et l'introduction de tutoriaux rend la partie comme une balade de santé, sans compter que la manette vibre quand vous êtes sur la bonne voie. Après avoir recueilli suffisamment d'indices, Poirot «utilisera ses cellules grises» pour faire des déductions. Il se posera des questions sur l'affaire et vous devrez relier des connaissances ou des preuves spécifiques afin de déduire des faits sur des personnes ou des circonstances.

Une réalisation perfectible.

Sur le plan technique, Agatha Christie : The ABC Murders affiche un graphisme en cel shading relativement correct. Cela manque d'un brin de fantaisie, mais l'univers d'Hercule Poirot est globalement respecté. Les personnages ne sont toutefois pas vraiment expressifs, et l'animation fait preuve d'une grande rigidité. La prise en main aurait gagné à proposer un meilleur confort. Il faut parfois appuyer plusieurs fois sur une touche pour effectuer une action, et le curseur est de plus très lent à se déplacer, tout comme Hercule Poirot. Etant un jeu de style pointer-cliquer qui a été porté sur le Switch, vous penseriez qu'il utiliserait l'écran tactile de la console. Eh bien ce n'est pas du tout le cas hélas, contrairement au portage de Yesterday Origins (également publié par Microids). Les motion control ne sont pas non plus gérés non plus, alors qu'une prise en main façon Wii aurait certainement rendu le curseur plus rapide. Le problème suivant, qui est de loin le plus important, vient des bugs. Après avoir résolu quelques énigmes ou enquêté sur une scène de crime ou deux, le jeu cessera soudainement d'enregistrer certaines actions. Cela ne gèle pas le jeu, mais vous pourriez vous sentir irrité lorsque vous voyez quelque chose avec lequel vous êtes évidemment censé interagir et que le jeu ne vous laissera pas faire. À ce stade, vous devrez quitter l'écran titre, puis essayer de revenir.

Les musiques sont quant à elles plutôt efficaces dans l'ensemble, alors que les doublages sont proposés en français ou en anglais (avec sous-titres). Globalement, le titre demeure loin d'être difficile, et un jeu d'aventure à destiner plutôt au grand public bien qu'il y ait un aspect du jeu qui constitue un défi. Poirot devra interroger de nombreux suspects et témoins tout au long du match. Le détective aura différentes options de dialogue à chaque interrogatoire et vous devrez faire attention aux réponses et aux questions que vous choisirez. Chaque personne a besoin d'une approche spécifique afin de l'amener à vous donner des informations. Venir trop fort ou même être trop sympathique peut les amener à se fermer et à refuser de vous parler davantage. C'est le seul domaine du jeu qui a des conséquences. L'intrigue distille son lot de suspense, les épreuves demeurent assez intéressantes, néanmoins, le titre est également très dirigiste et n'autorise aucune liberté dans le choix des lieux visités. Comptez environ six heures pour terminer l'aventure.

VERDICT

Si Agatha Christie : The ABC Murders n'a pas le soucis du détail d'un Sherlock Homes, le titre s'inspire courageusement de la série de Frogwares et intéressera très certainement les fondus d'aventure qui trouveront une intrigue bien troussée. Cela étant, le titre d'Artefacts ne fait toujours preuve d'une logique cartésienne dans la résolution des puzzles, mais le système d'indices vous remettra toujours sur le bon chemin. Quelle opportunité manquée de ne pas pouvoir jouer avec l'écran tactile sur Switch, surtout pour un point'n click ..

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
6 / 10
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?