Comment repérer si votre enfant est victime de harcèlement sur le net ?
Publié le 06/12/2019 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Le 6 décembre 2019 - Le harcèlement sur le net n’est pas un nouveau phénomène. Déjà en 2011, on retrouve le terme anglais – cyberbullying (cyberintimidation) – dans l’Oxford Dictionary. Mais comme la technologie a envahie pratiquement tous les aspects de notre vie, la menace d'abus numériques est devenue nettement plus courante. Il est de plus en plus fréquent que les écoliers disposent de smartphones ce qui va généralement de pair avec une présence sur les médias sociaux. Cette hyper-connectivité et l'anonymat offert par Internet signifie que les enfants sont toujours plus exposés aux risques de cyberintimidation.

Le harcèlement en ligne est en augmentation constante et, au niveau mondial, un parent sur trois connait dans son environnement un enfant qui en a été victime. La cyberintimidation peut être encore plus dommageable que l'intimidation en personne et peut affecter les victimes jusqu'à l'âge adulte. Cependant, il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre des problèmes courants liés à l'enfance ou à l'adolescence et des signaux potentiels indiquant qu’un enfant est victime de cyberintimidation. Les chercheurs d’ESET ont examiné plusieurs signes d’avertissement courants qui peuvent indiquer qu’un enfant est la cible de cyberintimidation.

Changements physiques inexpliqués

La première chose à observer est un changement physique évident. Si l’enfant a soudainement perdu du poids ou manque d’appétit, ce n’est pas nécessairement un signe infaillible de cyberintimidation. S’il a des problèmes de sommeil la nuit ou s’il a l’air stressé le matin au réveil, cela vaut la peine d’en discuter pour savoir si tout va bien.

La dérobade scolaire

Si l’enfant prétend régulièrement être malade pour éviter d’aller à l’école, cela peut également indiquer l’existence d’un problème. La plupart des enfants essayent de temps en temps de ne pas aller à l’école mais si cela devient une habitude ou si l’absence se prolonge il peut y avoir une raison plus sérieuse comme la peur d’un conflit avec un intimidateur.

Sauts d’humeur

Surveillez la nervosité apparente, les sauts d'humeur soudains et les réponses brusques à vos questions. Il peut s’agir de caractéristiques couramment associées aux adolescents déprimés ce qui ne veut pas nécessairement dire que l’enfant est victime d’intimidation. Si les changements d’humeur sont régulièrement accompagnés par des réponses acerbes et des réactions nerveuses, il est probablement temps de vérifier si tout va bien. Des réponses du genre « bien » ou « OK » ne doivent pas être considérées comme satisfaisant par les parents – elles ne veulent pas toujours dire que tout est bien ou OK.

Perte d’intérêt

Le stade suivant c’est la perte subite d’intérêt pour un hobby ou une passion. L’enfant adorait jouer au foot ou faire de la musique mais d’un coup a perdu tout intérêt ? Cela peut aussi être un signe que quelqu’un lui cause un problème. De même si l’enfant se distance de la famille ou de ses amis, cela peut indiquer qu’il traverse un moment très difficile.

Quitter les médias sociaux

Si l’enfant quitte soudainement les medias sociaux, cela peut aussi être une indication. Alors que les jeunes investissent beaucoup de temps dans leur présence numérique, entre autre sur les réseaux sociaux, la suppression brutale d'un compte devrait déclencher une alarme.

En conclusion, il peut être très difficile pour les enfants de parler de leurs expériences ou

d’admettre qu’ils sont victimes d’intimidation, c’est pourquoi il est important que les parents sachent si leur enfant est victime d’abus ou d’intimidation en ligne. Soyez très attentifs au comportement de votre enfant et, si nécessaire, soyez prêt à lui donner le coup de main indispensable.

Pour en savoir plus au sujet des dangers auxquels les enfants sont confrontés lorsqu’ils sont en ligne et sur la manière dont la technologie peut aider, visitez https://saferkidsonline.eset.com.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?