Titre: Test de PaintShop Photo Pro X3 de chez Corel  (30/04/2010 Par zion)
Installation
Paint Shop Pro, logiciel lancé dans les années 90 par la société Jasc, est depuis 2004 un des produits vendu par la société canadienne Corel. Après 3 ans de calme et le dernier PaintShop Photo PRo X2, voici la version 13.0 nommée bien évidemment PaintShop Photo Pro X3.

Cette version est la 4ème version majeure depuis le rachat de Jasc par Corel, et la première depuis que le bureau de développement ait été délocalisé du Canada vers la Californie et la Chine supprimant par la même occasion à l'époque une cinquantaine d'emplois.

images/articles/article7678/001.jpg

L'installation se passe sans grand encombre, et requiert un peu plus d'un giga sur le disque pour toutes les fonctionnalités.

images/articles/article7678/002.jpg

images/articles/article7678/003.jpg

images/articles/article7678/004.jpg

Maintenant que le logiciel est installé, passons aux choses sérieuses avec les fonctionnalités ajoutées depuis la version X2 lancée en 2007.
L'organiseur
En lançant PSP, on se retrouve non pas avec l'éditeur classique comme jusqu'il y a peu mais face à l'organiseur. La première chose qui trouble, et c'est pareil depuis toujours, c'est la ressemblance avec les produits d'une autre grande marque.

L'organiseur même si il n'est pas tout à fait semblable rappelle sur certaines fonctions et sur un code couleur ce bon vieux Lightroow.

images/articles/article7678/005.jpg

La comparaison s'arrête pour autant là. On dispose bien d'une sélection par répertoire, par calendrier, par tags et par tags automatiques, et il sera certainement suffisant à monsieur tout le monde mais il n'est pas aussi véloce ni assez poussé que pour être l'outil de travail idéal.

images/articles/article7678/006.jpg

images/articles/article7678/007.jpg
L'Express Lab
Deuxième outil intégré dans la suite, l'Express Lab. Espèce de version simplifiée de l'éditeur avec de grosses icônes pour un recadrage, une rotation, un anti yeux rouge ou pour des modifications simples comme le contraste, saturation, etc...

images/articles/article7678/008.jpg

On passera rapidement sur cet outil, tellement on a du mal à comprendre sa réelle utilité, l'éditeur complet étant tout aussi accessible pour ces fonctions. Pourquoi un nème programme? Certaines fonctions rapides sont utiles dans l'organiseur, comme le fait Lightroow, mais on doutera de l'efficacité de cet outil.

images/articles/article7678/009.jpg
L'éditeur
Passons maintenant au coeur du produit, l'éditeur complet, PaintShop Photo Pro X3! Après quelques clics on rajoute tout de suite les toolbars sur la droite, cachée par défaut, et on se retrouve avec une interface qui ne démarque plus vraiment beaucoup de la version X2.

images/articles/article7678/010.jpg

Un manque de renouveau? Voila une critique qui ne devrait pas vraiment disparaître dans cette version. Alors que des sociétés comme Microsoft revoient leur look and feel dans Office avec le Ribbon, alors que Adobe a revu entièrement son interface sur les dernières versions, Corel reste assez traditionnel. L'innovation aurait même un goût de copie "vite fait".

Voyons par exemple un nouvel outil, le HDR Photo Merge. Le HDR Photo Merge est annoncé comme nouveauté. Le principe pour ceux qui ont oublié ce qu'était le HDR, c'est de prendre des photos du même objet sous plusieurs expositions et d'en recréer une nouvelle image. Des outils existaient sur le marché, dont sur Photoshop, mais Paint Shop Pro n'était pas encore au gout du jour, voila qui est fait.

Cet outil est probablement le plus réussi de ce qui est annoncé comme nouveau. Il propose un alignement des images (comme sur CS5), et la fonction preview donne d'assez bon résultats.

images/articles/article7678/011.jpg

images/articles/article7678/012.jpg

Autre nouveauté, l'antique éditeur de texte disparait au profit d'un éditeur de texte directement sur l'image. Il était temps! Mais c'est tellement attendu par les amateurs du logiciel que c'est annoncé comme une grosse nouveauté.

images/articles/article7678/013.jpg
L'éditeur - Suite
Nouvel ajout sur l'éditeur, l'import (ENFIN!) des images au format Raw. Le laboratoire RAW comme nommé par Corel permet de récupérer une image au format RAW de votre Reflex et d'enfin pouvoir revoir exposition, la balance des blancs, etc, etc.

On appréciera de pouvoir appliquer les modifications par lot à plusieurs images RAW d'un coup, bien que le traitement sur un Core i7 soit tout de même bien long. A quand une prise en charge du GPU pour certains calculs?

images/articles/article7678/014.jpg

Aie... Aie ... Aie ... Mais quelques heures après le test voila qu'on nous propose déjà une mise à jour pour des problèmes de stabilité.

images/articles/article7678/015.jpg

Voyons voir l'"Object Extractor", pour pouvoir isoler un objet de l'image plus facilement.

images/articles/article7678/016.jpg

Après avoir tenté un lasso sur un bac à fleur, on est censé peindre en rouge la zone que l'on veut récupérer, le matching se faisant alors sur la couleur. Premier essai, le programme nous annonce que le lasso n'est pas bien fermé. Soit, on recommence (sans CTRL+Z, on a droit au Reset sinon rien).

Deuxième essai, le lasso est bien fermé? Non, il doit rester l'un ou l'autre pixel de trop peu, mais pourtant sans warning on aura eu droit à une sélection sur toute l'image.

Il y a encore du travail...

images/articles/article7678/017.jpg
L'éditeur - Fin
Autre nouveauté, comme bizarrement annoncé sur CS5 mais sorti chez Corel en janvier dernier, un extracteur d'object. Même principe que l'outil précédent, on sélectionne une partie de la photo et ensuite avec plusieurs boutons on indique comment il doit disparaitre.

Soyons donc large, on essaie de supprimer un barreau de la balustrade.

images/articles/article7678/018.jpg

Concluant? Non pas vraiment...

images/articles/article7678/019.jpg
PainShop Photo Project Creator
Encore un autre logiciel externe dans la suite, le Project Creator. Sur l'idée de vouloir vous aider à créer des livres de photos, des cartes, collages, calendrier ou slideshow pour diffuser sur DVD vidéo, le programme pourrait avoir un but concret pour simplifier la vie du consommateur.

images/articles/article7678/020.jpg

L'outil n'est pas désagréable visuellement parlant et reste assez simpliste. Pas d'options à tout va, vous voulez un calendrier, vous avez quelques templates et "voila".

images/articles/article7678/021.jpg

Voici donc un notre calendrier pour 2011:

images/articles/article7678/022.jpg

Une fois le calendrier terminé, vous pouvez l'exporter en JPEG, PDF, l'imprimer ou le commander en ligne. Tentons donc l'achat en ligne.

images/articles/article7678/023.jpg

Plus de mémoire disponible? C'est bien dommage, sur une machine avec 12GB de mémoire et sur laquelle rien ne tourne à ce moment... Mais comme cette version est toujours uniquement en 32bits ceci explique peut être cela. Quoi que pour un calendrier de 12 images de 5MB chacune, c'est tout de même bien dommage que cela ne fonctionne pas.

images/articles/article7678/024.jpg

Le message est sans appel, l'application se ferme et nous propose:

images/articles/article7678/025.jpg
Conclusion
En fait, depuis que Corel a décidé de délocaliser son développement en Chine et en Californie, on dirait que l'outil de base de la suite n'évolue plus ou quasi plus au profit de quelques plugins et programmes "externes".

En effet, ces nouveaux plugins et modules d'importation se font à chaque fois dans des dialogues séparés, à croire qu'ils ont été développés séparément du programme par des équipes bien spécifiques. On disposait déjà d'outils de sélection pratiques sur l'éditeur, de devoir se limiter à un lasso mal développé est assez frustrant.

Corel doit maintenant décider si ils reviennent à un développement sérieux et propose des versions plus stables, mieux intégrées, et avec de réelles évolutions ou si ils vont continuer à faire évoluer petit à petit un logiciel qui commence maintenant à montrer de grosses faiblesses face à la concurrence.

Le gros avantage du produit restera son prix, la suite Corel PaintShop Photo Pro X3 étant disponible pour 89€ en version complète ou 69€ en mise à jour. C'est sûr qu'à ce prix là, il y a beaucoup de marge par rapport à Photoshop et cela relativise peut être les attentes que l'on doit avoir sur le produit.
Retour