Titre: Test de Adobe Photoshop Lightroom 4  (12/04/2012 Par zion)
Introduction
C'est tout chaud dans les boîtes, la nouvelle version de Lightroom arrive, 2 ans déjà après le lancement de la précédente version. Quelles sont les nouveautés? Comment Adobe compte séduire les nouveaux utilisateurs, ou convaincre les anciens utilisateurs de migrer? On essaie de vous en faire un petit tour!

images/articles/article11816/001.png

Les premières versions de Lightroom se sont succédées au rythme de une par an, cette version est la première de la lignée qui arrive dans un cycle de release plus classique pour Adobe de 18 à 24 mois entre deux sorties majeures, comme pour la suite CS dont la suite CS6 a été annoncée récemment. Outil créé pour les photographes, et non pour les graphistes, Lightroom a en quelques années réussi à convaincre 37% des photographes américains travaillant sous Windows et 44.4% de ceux travaillant sous Mac (source: Infotrends).

images/articles/article11816/002.png

Disponible sous Windows et Mac OS X dans la même boîte, il est à noter que le support pour Mac en 32 bits a été abandonné, il vous faudra donc absolument disposer d'une machine 64bits sous Mac OS X pour pouvoir utiliser la dernière version de Lightroom. Sous Windows, Adobe a (enfin) abandonné le support pour Windows XP.

images/articles/article11816/003.png

L'interface reste quasi inchangée depuis la dernière version. Certains dialogues ont été légèrement améliorés, mais pour les utilisateurs de l'ancien Lightroom, ils ne seront absolument pas perdus. Par contre, Adobe a, comme à la dernière release, inclut un nouveau moteur le PV2012. Il faudra passer au nouveau moteur pour toutes vos photos si vous voulez profiter de toutes les nouveautés du moteur, à savoir bien sûr quelques améliorations de performance mais aussi une modification des valeurs de référence, pour essayer d'avoir des valeurs plus logiques. Mais ce n'est pas tout, le PV2012 permet également des effets plus localisés dont une correction de la balance des blancs sur des zones seulement de vos photos. Les nouveaux outils vous permettent aussi de faire de la correction de moiré, ou de réduire le bruit sur des zones spécifiques de la photo.

images/articles/article11816/004.png
Les albums papiers
Adobe avait déjà fait un produit il faut le dire exceptionnel avec la version 3, difficile d'ajouter de nombreuses nouveautés sur la base du concept dans cette nouvelle version, et Adobe opte donc sur l'intégration de quelques nouveautés au niveau de la publication.

images/articles/article11816/005.png

La version précédente avait intégré la création d'albums pour le web afin de pouvoir montrer facilement vos photos sur un site statique. Cette version 4 elle ajoute une mise en forme de livres, grande mode lancée par les entreprises d'impression pour réussir à récupérer les réductions d'impression de photos classiques. Après un voyage, une naissance, un mariage, la création d'un petit livre imprimé avec les commentaires et quelques montages sont à la mode, et tout le monde n'ayant pas la patience ni le talent pour faire du scrapbooking, le livre imprimé gagne de plus en plus d'adeptes. Mais le problème jusqu'ici est que chaque éditeur dispose d'un outil spécifique, et que ces éditeurs sont aussi variés qu'inégaux en terme de qualité. Intégrer cette mise en page et les choix d'impression directement dans Lightroom a certainement son sens, surtout pour les photographes d'événement qui impriment ensuite des albums pour leurs clients.

images/articles/article11816/006.png

Les outils sont très pratiques, vous placez vos photos automatiquement et vous pourrez ensuite y modifier leur position mais également leur zoom et toujours profiter de toutes les modifications d'édition de Lightroom bien entendu.

images/articles/article11816/007.png

De nombreuses mises en page différentes existent pour quasi tous les types d'albums. De l'album de voyage à celui de naissance, pour faire plutôt reportage photo ou juste un défilé de souvenirs, chaque page peut être personnalisée et modifiée à souhait. Bref, enfin un éditeur à la hauteur.

images/articles/article11816/008.png

L'accord d'Adobe se fait pour le moment avec Blurb uniquement, mais il vous est possible d'exporter le résultat obtenu également. On peut espérer que dans le futur Adobe pourra ouvrir son logiciel à d'autres plateformes, sinon cela limitera bien sûr l'intérêt d'un tel outil.
La géolocalisation
Autre grosse nouveauté, quasi indispensable, la géolocalisation des photographies grâce à une carte Google. Cette fonction se base premièrement sur les coordonnées dans les tags EXIF grâce aux appareils intégrant la fonction GPS, mais vous pourrez également introduire vous même la localisation des photos.

images/articles/article11816/009.png

Mais pourquoi géolocaliser vos photos me direz vous? Pour un voyage, rien de plus important. En effet, aujourd'hui vous vous souvenez précisément de la localisation à laquelle vous avez pris la photo, mais dans 10 ans en serez vous toujours aussi sûr? Cette forme de visualisation devient de plus en plus intégrée dans les organisateurs de photographies alternatifs, Adobe se devait d'y répondre.

images/articles/article11816/010.png

Pour géolocaliser une photo non taggée, vous avez plusieurs choix. Le premier étant d'aller sur la carte et d'y glisser la photo. Cette solution est simple, et plutôt efficace. La deuxième, si vous avez l'adresse exacte sera d'aller la compléter dans la localisation de la photo, et en principe Lightroom doit utiliser le geocoding de Google pour pouvoir en trouver les coordonnées. Mais après moultes essais, il faut avouer que cette fonction n'est pas totalement efficace, ou pas évidente c'est selon, et cela méritera certainement des améliorations dans le futur.

images/articles/article11816/011.png

Avec cette version, on est content d'avoir enfin une nouvelle version de Lightroom qui améliore les choses, car en quelques années la concurrence se fait rude sur ce marché aussi. Et même si Adobe répond à la concurrence sur certains points, ils en oublient toujours la reconnaissance faciale ce qui a été vertement critiqué sur les forums.

Mais quoi qu'on en dise, c'est un outil indispensable pour les amoureux de la photographie, sans hésiter.
Retour