Titre: Nouveau record à Rock Werchter 2017 : le trafic de données mobiles sur le réseau de Proximus en hausse de 130%  (03/07/2017 Par zion)
Ces derniers jours, les concerts de Coldplay, le festival Graspop et le Doudou à Mons avaient déjà annoncé la couleur : les Belges utilisent leur smartphone de manière de plus en plus intensive pour partager leurs bons moments avec leurs proches. Cela s’est confirmé de manière spectaculaire au festival Rock Werchter de ce week-end, lors duquel Proximus a vu le trafic de données mobiles sur son réseau augmenter de 130% par rapport à l’an dernier. Pour permettre à tous les festivaliers de communiquer de manière optimale, Proximus avait fortement renforcé la capacité de son réseau mobile à Werchter ce week-end, comme elle le fera sur plus de 220 évènements prévus cette année. Lors de Rock Werchter 2017, Proximus a également déployé la technologie LTE 2600 pour la première fois sur un festival, ce qui lui a permis de doubler la capacité de son réseau 4G.

Les grands moyens pour Rock Werchter

Ce weekend, la saison des festivals a véritablement démarré avec Rock Werchter, qui a accueilli près de 90.000 personnes par jour durant 4 jours et près de 80 artistes, avec en tête d’affiche des groupes comme Foo Fighters, Kings of Leon, Arcade Fire ou Imagine Dragons. Comme chaque année, des milliers de festivaliers ont vécu des moments inoubliables sur la plaine de Werchter. Et pour fêter ça, ils ont été particulièrement nombreux à partager leurs expériences et leurs émotions avec leurs proches, notamment en envoyant des messages, des photos et des vidéos via les médias sociaux ! Au total, un trafic de plus de 15 Térabytes de données a été enregistré sur le réseau mobile de Proximus durant les 4 jours du festival, soit une hausse de 130% par rapport aux 6,5 Térabytes de l’an dernier. Pour donner une idée de ce que représente un tel trafic, il faut savoir qu’1 Térabyte de données correspond environ à 3 millions de photos partagées via WhatsApp.

Cette année, Proximus avait déployé les grands moyens à Werchter pour mettre en place un réseau capable de répondre à une croissance aussi forte du trafic, particulièrement au niveau des données. Pour cette édition 2017, Proximus avait déployé 7 stations mobiles temporaires équipées de 225 cellules 3G et 150 cellules 4G, soit un total de plus de 375 cellules (comparé à 300 cellules en 2016). La capacité de cette infrastructure mise en place sur les 3 km² de l’évènement était équivalente à plus de trois fois ce qui est installé dans une ville belge de 75.000 habitants (comme Hasselt ou La Louvière, par exemple). L’installation de ces antennes a demandé la collaboration d’une équipe de 40 personnes avant le festival, et d’une dizaine de techniciens pendant les concerts.

Pour la première fois, Proximus avait également déployé la technologie LTE 2600 à Rock Werchter 2017, comme elle le fera sur plusieurs autres grands évènements prévus cet été en Belgique. Cette technologie permet de doubler la capacité du réseau 4G, ce qui s’avère très utile dans la mesure où plus de 80% du trafic de données mobiles passe aujourd’hui par la 4G.

Une capacité renforcée sur plus de 220 évènements

Au total, Proximus va renforcer sa capacité mobile sur plus de 220 évènements prévus cette année en Belgique. Sur les plus petits évènements, Proximus renforce la capacité de ses infrastructures existantes. Sur les évènements plus importants, tels que Rock Werchter, Pukkelpop ou le Grand Prix de Formule 1 de Spa Francorchamps, Proximus met en place une infrastructure mobile temporaire à côté d’un renforcement de ses infrastructures existantes. En 2017, de telles infrastructures temporaires seront placées sur plus de 100 évènements.

Les équipes techniques de Proximus disposent d’une grande palette de possibilités pour répondre au mieux aux besoins en capacité des festivaliers, notamment des antennes mobiles temporaires de 30 mètres de haut, des petits et des grands containers équipés d’antennes, ainsi que des antennes temporaires pouvant être installés sur des toits, des tours ou des poteaux d’éclairage. A chaque fois, les techniciens de Proximus accomplissent un travail gigantesque pour mettre en place la meilleure solution adaptée aux besoins de chaque évènement.

Plus de 25 Térabytes par week-end à Tomorrowland

Avant Rock Werchter ce week-end, les premiers évènements de cet été avaient déjà prouvé que les Belges utilisent leur smartphone plus intensivement que jamais lors des concerts ou des festivals, que ce soit pour poster des photos ou des vidéos sur Facebook et Instagram ou pour communiquer avec leurs amis et leurs proches via WhatsApp. Lors des récents concerts de Coldplay au Stade Roi Baudouin, par exemple, des pics de plus de 200 Gigabytes par heure ont été enregistrés sur le réseau mobile de Proximus. Un chiffre énorme, qui prouve que le partage via les médias sociaux est clairement devenu un must pour les personnes qui assistent à un concert. Même constat au festival de hard rock et de metal Graspop, avec un trafic de plus de 4 Térabytes de données mobiles durant les 3 jours du festival, soit plus du double du trafic de l’année dernière. Autre exemple : aux récentes festivités du Doudou à Mons, le trafic de données en 4G a également plus que triplé comparé à l’an dernier. Par rapport à 2015, on peut même parler d’une multiplication par 10 !

D’ici quelques semaines, on peut s’attendre à des chiffres encore plus impressionnants à Tomorrowland, d’autant plus qu’avec la disparition des frais de roaming au sein de l’Union européenne, les festivaliers internationaux vont certainement être incités à utiliser leur smartphone tout aussi intensivement que dans leur pays d’origine. Grâce aux infrastructures prévues par Proximus, en particulier le déploiement de la technologie LTE 2600, Proximus estime avoir la capacité nécessaire pour répondre à un trafic de données mobiles de plus de 25 Térabytes par weekend à Tomorrowland. A titre de comparaison, le trafic enregistré par Proximus à Tomorrowland s’élevait l’an dernier à 9 Térabytes par weekend.

Les techniciens de Proximus prévoient donc un été chaud pour leur réseau mobile, mais ils sont plus que prêts à relever ce défi.
Retour