Publié le: 14/12/2018 @ 19:13:12: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéHuawei fait face à de nouveaux problèmes en Europe après les annonces d’Orange, qui ne fera pas appel au groupe chinois de télécoms pour bâtir son réseau de prochaine génération, et de Deutsche Telekom, qui a annoncé un réexamen de sa stratégie en matière de fournisseurs. Le changement opéré par ces leaders des marchés français et allemand, tous deux partiellement publics, fait suite à la décision de certains alliés des Etats-Unis, Australie en tête, d’exclure Huawei de la construction de leurs réseaux mobiles de cinquième génération (5G) pour des raisons de sécurité nationale.

Les dirigeants américains ont informé leurs alliés que Huawei était à la solde du gouvernement chinois et que ses équipements de réseau pouvait receler des “portes dérobées” susceptibles d’être ouvertes à des fins de cyberespionnage. Huawei assure que ces inquiétudes sont infondées. Les tensions ont été exacerbées par l’arrestation le 1er décembre au Canada de la directrice financière de Huawei. Meng Wanzhou a été libérée sous caution mardi en attendant son éventuelle extradition vers les Etats-Unis.
Envoyer une nouvelle à un ami
Sujet:
Email:
Texte:
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?