Publié le: 15/09/2022 @ 19:19:49: Par Nic007 Dans "Sécurité"
SécuritéDans le monde technologique d'aujourd'hui, nous interagissons une grande partie de notre journée avec des appareils mobiles connectés, à commencer par les smartphones , les tablettes et les appareils portables . Cela implique un partage massif de nos données personnelles . Les données personnelles sont l'une des monnaies d'échange les plus puissantes à ce jour . De nombreuses entreprises s'intéressent aux données personnelles des utilisateurs. En effet, l'analyse des données personnelles peut générer des revenus importants , comme cela se produit par exemple à partir du profilage de nos habitudes et intérêts . Incogni , une entreprise qui s'occupe de la suppression des données personnelles des courtiers en données, a produit une analyse intéressante des données collectées et partagées par les principales applications Android , officiellement disponible sur le Play Store. Les résultats devraient nous alarmer et nous rendre plus conscients .

Voyons donc quels sont les principaux résultats de l'analyse approfondie menée par Incogni :

- Une application sur deux ( 55,2% ) partage des données personnelles avec des applications tierces.
- Les applications gratuites partagent en moyenne 7 fois plus de points de données que les applications payantes.
- Les applications les plus populaires , avec plus de 500 000 téléchargements, partagent en moyenne 6,15 fois plus de points de données que les applications moins populaires.
- La pire catégorie en termes de partage de données est le « shopping », où les applications partagent en moyenne 5,72 points de données.
- Les médias sociaux recueillent le plus grand nombre de points de données ( 19,18 en moyenne).
- 13,4 % des applications partagent votre position avec des tiers .

Parmi les données les plus partagées, on trouve l'interaction avec d'autres applications ( 22,15 % ), les journaux de plantage ( 20,15 % ), les diagnostics ( 20 % ) et la localisation de l'appareil ( 16,5 % ).

Incogni a expliqué que Google a introduit une nouvelle section sur la sécurité des données dans le Play Store. Cependant , ce n'est pas complet en termes d'informations pour les utilisateurs. En effet, Google promet de préciser quand l'application en question implique le transfert de données à des tiers mais ne précise pas si ce transfert a lieu vers un autre serveur, vers une autre application ou depuis une webview ouverte sur une autre application. Une autre note négative qui est récemment apparue sur le Play Store était la suppression de la section des autorisations requises par les applications pour un bon fonctionnement. La section a fourni un aperçu des autorisations requises par l'application spécifique. Google a supprimé cette section mais, suite à des plaintes d'utilisateurs, a promis de la réintroduire .

Pour plus de détails sur l'étude menée par Incogni, veuillez vous référer au rapport complet , vous pouvez le trouver à cette adresse : https://blog.incogni.com/sharing-is-not-caring/
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?