Publié le: 19/05/2022 @ 18:25:37: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielÀ l'aube de 2000 , nous tous (ou du moins les plus âgés d'entre nous) avions frissonné à l'idée dans le film Matrix d'utiliser les hommes comme batteries, mais il semble qu'un groupe de scientifiques de l'Université de Cambridge soit allé plus loin, en utilisant des algues pour alimenter un processeur d'ordinateur. Les chercheurs ont scellé une colonie de cyanobactéries , communément appelées algues bleu-vert, à l'intérieur d'un boîtier métallique de la taille d'une pile de stylet . À ce moment-là, ils ont exposé l'appareil à la lumière du soleil, permettant aux algues d'effectuer la photosynthèse et ainsi de générer une quantité de courant électrique capable d'alimenter une puce ARM Cortex-M0+ qui consomme 0,3 microwatts par heure .

Évidemment, l'expérience n'est qu'une étude, et si l'on considère qu'un ordinateur consomme même 100 watts par heure , il n'est pas facile de voir ces algues remplacer les chargeurs normaux, également en raison du faible rendement (0,25 % contre 20 % des panneaux solaires ). Néanmoins, les applications possibles sont vraiment aussi vastes que l'appareil

- il ne se décharge pas comme une batterie
- c'est écologique
- il pourrait être utilisé dans l'Internet des objets désormais omniprésent
- soutenir les centrales de production d'énergie normales

aussi parce que la "batterie d'algues" est capable de produire de l'électricité même la nuit , grâce à l'énergie accumulée pendant la journée.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?