Publié le: 13/03/2020 @ 18:55:13: Par Nic007  Dans "Windows "
WindowsIl y a quelques jours, Microsoft a publié le correctif de mars pour Windows. Ce faisant, il a accidentellement révélé une faille critique dans le protocole SMB 3.1.1. Selon la description de Microsoft, un pirate aurait pu exploiter cette faille pour exécuter du code compromis à la fois côté serveur et côté client. Cela aurait également pu se propager automatiquement d'une machine à l'autre, créant une réaction en chaîne similaire à celle des virus WannaCry et NotPetya 2017.

Heureusement, les preuves suggèrent qu'il n'y a eu aucune utilisation inappropriée de la fuite. Probablement aussi en raison du haut niveau de compétence nécessaire pour l'exploiter. Aujourd'hui, Microsoft a publié une nouvelle mise à jour qui vise à remédier à la criticité exposée en modifiant la façon dont le protocole SMB gère certaines demandes. Si vos mises à jour sont automatiques, vous pouvez continuer vos activités en toute sécurité, sinon vous devrez parcourir le Guide de mise à jour de sécurité Microsoft.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?