Publié le: 28/01/2020 @ 19:23:43: Par Nic007  Dans "Sécurité "
SécuritéPour la énième fois, la vie privée des utilisateurs vacille en raison d'un cas massif de vente de données personnelles à des tiers. Et c'est à nouveau le tour d'Avast , un programme antivirus bien connu, qui, par le biais de sa filiale Jumpshot, se rendrait coupable d'avoir "empaqueté" des paquets de données sensibles de ses utilisateurs, puis de les vendre à des sociétés telles que Google , Microsoft et Pepsi . Bien qu'Avast demande explicitement le consentement pour partager certaines données, de nombreux utilisateurs ignoraient que les mêmes données étaient vendues, ce qui valait des millions de dollars.

Parmi les données concernées, il y a les historiques de recherche Google et Maps , les entreprises LinkedIn des entreprises, l'historique vidéo de Youtube et, pour ne rien manquer, les données dérivées des visites de sites pornographiques. Toutes les données en question sont anonymes et ne contiennent en aucun cas des informations personnelles, mais les experts craignent qu'il puisse exister une méthode pour les désanonymiser. Ce n'est pas la première fois qu'Avast rencontre des problèmes liés à la confidentialité de ses utilisateurs. En fait, il y a quelques mois, Mozilla a supprimé deux extensions Avast ( Avast's Online Security et SafePrice ) de son catalogue car elles ont enregistré l'historique du navigateur de manière trop intrusive.
Une nouvelle qui, si elle est confirmée , laisse un petit goût amer, d'autant plus que le coupable présumé est précisément qui devrait protéger ses utilisateurs.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?