Publié le: 22/01/2020 @ 19:38:42: Par Nic007  Dans "Droit "
DroitMaintenant, dans nos villes, nous trouvons des caméras de sécurité à chaque coin. Bien que celles-ci soient principalement utilisées à des fins de surveillance, il est possible que la vidéo soit utilisée pour reconnaître, en temps réel, les personnes qui entrent dans le cadre. Pour éviter tout abus de cette technologie , l'Union européenne songerait à l'interdire dans les lieux publics jusqu'à 5 ans. Pour ce faire, un document de 18 pages a été créé qui indique une période d'interdiction pouvant durer de 3 à 5 ans. Il y a évidemment des exceptions , mais elles concernent des projets de sécurité ou des applications de recherche et développement. Il est donc nécessaire de créer des règles qui vous permettent d'utiliser judicieusement cette technologie. Il s'agit bien entendu de la reconnaissance faciale à grande échelle, c'est-à-dire celle qui vise les systèmes de vidéosurveillance installés dans les lieux publics. Les smartphones peuvent donc continuer à lire le visage chaque fois que nous voulons les débloquer.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?