Publié le: 21/01/2020 @ 19:24:34: Par Nic007  Dans "Google "
GoogleLe patron d’Alphabet, la maison mère de Google, Sundar Pichai, a appelé lundi l’UE à une « approche proportionnée » pour réglementer l’intelligence artificielle, lors d’un discours à Bruxelles. L’UE, comme les États-Unis, étudie actuellement comment mieux réguler l’intelligence artificielle, une technologie qui devrait révolutionner l’économie et la société avec d’importantes conséquences sur un certain nombre d’emplois appelés à disparaître. Le 19 février prochain, la Commission européenne doit faire des propositions pour développer une approche réglementaire dans l’UE : le but est de proposer toute une série de règles pour s’assurer du respect des valeurs européennes (notamment sur la protection de la vie privée) dans des secteurs aussi différents que la santé et les transports.

Dans son discours, M. Pichai a insisté sur deux problèmes posés par l’intelligence artificielle : premièrement, les « deepfakes » ou hypertrucages, ces contenus trompeurs générés par un algorithme d’intelligence artificielle, et deuxièmement, la technologie de reconnaissance faciale. Il s’est gardé de donner des exemples, mais l’usage de cet outil en Chine, particulièrement répandu, est très controversé, puisqu’il permet une surveillance accrue des citoyens. M. Pichai a expliqué qu’en raison des problèmes posés, Google avait choisi de ne pas offrir de service clé en main de reconnaissance faciale tant que l’on n’avait pas abouti à des règles et garde-fous.Questionné sur ce qu’il pensait d’une potentielle interdiction de cinq ans de la technologie de la reconnaissance faciale dans les lieux publics (un projet sur lequel travaillerait la Commission européenne), M. Pichai a répondu qu’il était important que les gouvernements se saisissent de ce problème « plutôt tôt que tard ».
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be  - © 2002-2020 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?