Publié le: 03/12/2019 @ 21:03:54: Par Nic007  Dans "Vidéo "
VidéoEn 2018, 1,1 million de Néerlandais (8,9% de la population) ont payé en moyenne 6,82 euros par mois (93 millions par an) pour des services IPTV illégaux. C’est la conclusion d’une étude de l’Office de la propriété intellectuelle de l’Union européenne (EUIPO). C’est la plus forte proportion d’utilisateurs IPTV dans l’UE. Pourtant, dans les quatre plus grands pays (Royaume-Uni, France, Espagne et Allemagne), les utilisateurs illégaux et les revenus illégaux sont plus nombreux. Le nombre total d'utilisateurs illégaux dans l'UE en 2018 était de 13,7 millions. Ensemble, ils représentent près d'un milliard d'euros de revenus illégaux. Les abonnés ont accès à des milliers de chaînes de télévision et à des chaînes payantes via des abonnements IPTV illégaux, souvent installés sur des appareils Kodi ou Android. Cela inclut les sports et la "vidéo à la demande" tels que les longs métrages et les séries. En outre, le rapport de l'EUIPO fournit des informations sur les aspects techniques, l'infrastructure complexe, les questions juridiques et la jurisprudence connexe. Il fait référence aux arrêts de la Cour européenne dans les affaires BREIN contre Wullems (Film Player) et BREIN contre Ziggo (The Pirate Bay).


BREIN souligne également que la vente d'abonnements IPTV illégaux a augmenté en 2019. Néanmoins, les actions d'Europol et d'Eurojust contre des services tels que les codes Xstream ont eu un impact. Ce service, qui était partiellement hébergé aux Pays-Bas, constituait une source importante pour de nombreux fournisseurs d’abonnements illégaux. "Un tel impact est toujours temporaire si on gagne autant d'argent illégal", a déclaré Tim Kuik, directeur de BREIN. «Le rapport de l'EUIPO et les actions d'Europol montrent clairement qu'il existe un crime organisé dans lequel les Pays-Bas jouent également un rôle. Une attention continue est nécessaire pour combattre. En outre, l'EUIPO a publié une étude montrant que le piratage en ligne en Europe avait diminué en moyenne de 15% en 2017-2018. Dans l'UE, l'internaute moyen a utilisé des sources illégales 9,7 fois.
Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?